Enseignement

Paris-Dauphine de Casablanca s’imprègne de l’expérience du Bahreïn

La 1ère promotion de l’Executive Master Principes et Pratiques de la Finance Islamique, de l’Université Paris-Dauphine à Casablanca, s’est rendue du 1er au 8 avril 2017, à son premier voyage d’études au Moyen-Orient au Royaume de Bahreïn, place financière précurseur au cœur de l’industrie de la finance islamique.


Accompagné par leur parrain Benhalima Lhassane, ce voyage a eu pour objectif de permettre aux acteurs de la finance participative au Maroc, qui composent cette première promotion, de bénéficier d’un riche échange d’expérience avec les représentants des banques islamiques et des acteurs du Takaful ainsi que les organismes de régulation tels que la Banque Centrale du Bahreïn, l’Accounting and Auditing Organization for Islamic Financial Institutions (AAOIFI) et l’International Islamic Financial Market (IIFM), précise l’Université.

Une quinzaine de professionnels, porteurs pour certains du projet finance participative au sein de leur institution, qui ont rencontré les acteurs de la finance islamique du Royaume du Bahreïn. L’objectif étant de présenter le modèle de la finance participative développé par le Maroc permettant ainsi de renforcer les relations avec les professionnels du secteur et de poursuivre l’ouverture d’opportunités de collaboration avec le Bahreïn, ajoute la même source.

Pour rappel, l’Executive Master Principes et Pratiques de la Finance Islamique a formé plus de 8 promotions d’étudiants et de professionnels en France qui travaillent aujourd’hui dans les plus grandes institutions en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie.

 
Article précédent

Qualité des réseaux : le diagnostic de l'ANRT

Article suivant

Elle fait l'actu : Salwa Idrissi Akhannouch, PDG de Aksal Group