Monde

Paris : début d’une marche controversée contre l’islamophobie

« Vivre ensemble, c’est urgent »: quelques milliers de personnes se sont rassemblées dimanche en début d’après-midi à Paris pour une manifestation contre l’islamophobie visant à dénoncer les actes antimusulmans, dont le principe a fortement divisé le monde politique.


« Oui à la critique de la religion, non à la haine du croyant », « stop à l’islamophobie« , « vivre ensemble, c’est urgent », pouvait-on lire sur des pancartes de manifestants réunis devant la Gare du Nord. Il y avait aussi de nombreux drapeaux français.

« Solidarité avec les femmes voilées », ont scandé des participants. La France est le pays d’Europe occidentale qui compte la plus importante communauté musulmane (7,5% de la population).

Cette marche, à l’appel de plusieurs personnalités et organisations comme le Collectif contre l’islamophobie en France, doit rejoindre la Place de la Nation, à l’est de la capitale. Des manifestations devaient également avoir lieu à Marseille (sud-est) et à Toulouse (sud-ouest).

L’appel à manifester a été lancé le 1er novembre dans le quotidien « Libération » quatre jours après une attaque contre une mosquée à Bayonne (sud-ouest) revendiquée par un ancien militant d’extrême droite de 84 ans et qui a fait deux blessés graves.

Le message initial était de dire « STOP à l’islamophobie », à la « stigmatisation grandissante » des musulmans, victimes de « discriminations » et d' »agressions ».

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Le marocain Youssef El Azzouzi sacré meilleur inventeur arabe

Article suivant

Football, ce sport populaire dans un pays séculaire