Les notes de Challenge

Paris en toute clarté

Christopher Ross a entamé une tournée auprès des pays membres du conseil de sécurité, « intéressés » par le dossier du conflit du Sahara. Après Washington et Madrid, il a été reçu à Paris. La diplomatie française a confirmé le soutien de l’option autonomie sous souveraineté marocaine proposée par le Maroc. Après l’élection de François Hollande, la propagande algérienne faisait état d’un nouveau positionnement de la France. Il n’en est rien, Paris n’a pas cédé à la pression des lobbys et maintient son appui à la seule option crédible, viable qui sert les intérêts de tous les peuples de la région.


 

 
Article précédent

Le populisme des listes

Article suivant

Mohamed Mounir, un rebelle à Mawazine