Scanner

Pas d’indicateurs en béton pour le ciment à fin mai


Au Maroc, une matière qu’on ne consomme plus comme avant, le ciment. Selon le ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme, les ventes de ce matériau ont reculé de 14,5% à fin mai comparativement à la même période de l’année dernière. Par régions, celle qui a accusé le plus gros fléchissement est Guelmim-Es-Smara, suivie de Tadla-Azilal. Par contre, la région qui connait la plus grande expansion dans ce sens est Laâyoune-Boujdour-Sakia Elhamra avec des ventes en hausse de 25,3%, talonnée par Doukkala-Abda.

 

Retrouvez le document complet ci-dessous : 

 
Article précédent

Le chèque toujours en tête des moyens de paiement

Article suivant

Plein succès pour l'opération "Tkayes Styles"