Transport

Passage au permis électronique : de grands moyens déployés

A l’approche de la date fatidique du 30 septembre qui verra la fin de l’opération de renouvellement des permis, Assiaqa Card renforce son réseau pour permettre aux retardataires de remplacer l’ancien permis par un autre biométrique. Le point sur les nouvelles mesures qui ont été prises par le concessionnaire en charge du programme national des permis électroniques.


 

L’opération de renouvellement des permis se termine le 30 septembre. A quelques jours de cette date butoir, Assiaqa Card déploie de grands moyens. Dès aujourd’hui, mercredi 9 septembre, de nouvelles agences seront mises en place. Au total, 122 agences au lieu de 100 et elles seront déployées dans 49 villes, employant plus de 600 agents de d’accueil et d’enrôlement.

Il faut dire que l’affluence est exceptionnelle. Depuis deux mois, quotidiennement, 25.000 détenteurs de permis se rendent dans les différentes agences. Pour ces deux dernières semaines, les flux ont augmenté de 200%, explique le management d’Assiaqa Card à Challenge.ma.

Face à cette situation, les villes d’Agadir, Casablanca, Dakhla, El Gara, Meknès, Mohammedia, Nador, Oujda, Salé, Temara, et Tétouan considérées comme des villes à grande affluence ont vu le nombre d’agences se renforcer.

Les agglomérations non-couvertes de Bouskoura, Chefchaouen, ElHociema, Essaouira, Fnideq, Inzgane, Khenifra, Sidi Bennour, Sidi Kacem, Tinghir, Tit Mellil, et Zagora disposent, elles aussi, désormais de leurs points de proximité.

Autre mesure : les horaires d’ouvertures des agences. Désormais, vous pouvez vous y rendre de lundi à dimanche de 09H à 22H. Ce service vous est proposé moyennant 108 dirhams. S’ajoute à cela, le montant que le client devrait acquitter auprès de la perception des 400 dirhams de droits timbre.

L’opération de renouvellement des permis de conduire qui arrive à terme le 30 septembre,  concerne près de deux millions et demi de permis. On se demande si tout ce beau monde répondra à l’appel et surtout si Assiaqa Card arrivera à gérer les flux. Car «le non renouvellement du permis impliquerait directement son invalidité», explique le ministère de l’équipement et du transport ».

 
Article précédent

Attijariwafa bank mobilise 5 milliards de DH pour financer 20 000 TPE cette année

Article suivant

Tramway de Casablanca : les travaux arrivent au Bd 2 mars !