Société

Passeport vaccinal. Un précieux sésame qui devrait alimenter les débats au sein de l’entreprise

C’est le sujet du moment qui alimente les conversations sur la toile ! En effet au sein de l’entreprise, patrons et salariés évoquent, chacun de leur point de vue, le fait de devoir présenter ces jours prochains un passeport vaccinal pour montrer patte blanche. Si les uns y voient une façon de préserver la situation sanitaire dans le cadre professionnel, d’autres redoutent un moyen de pression de l’employeur.  


Présenter le passeport vaccinal afin d’accéder à son lieu de travail, c’est une option plus que probable que sont en train de prendre plusieurs entreprises du Royaume. Dans cette optique, la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) s’est d’ailleurs penchée sur la question à l’attention de ses adhérents en leur livrant une note de synthèse relative aux textes de loi régissant l’environnement professionnel.

«Demander à nos collaborateurs leur passeport vaccinal, permet dans une certaine mesure d’encourager la vaccination. Et c’est aussi une façon de faire preuve de responsabilité envers nos personnels sachant que l’ensemble des mesures sanitaires et de protection sera pris à leur attention», nous explique ce patron d’entreprise.

Lire aussi | Passeport vaccinal. Ce que l’employeur peut exiger aux salariés

Même son de cloche pour cet autre patron d’industrie dont le département des ressources humaines, qui est en train de préparer pour les jours à venir le retour de congés de plusieurs collaborateurs, a adressé par courrier électronique une note interne leur demandant de bien vouloir présenter un test PCR négatif, assorti du fameux sésame vaccinal. De quoi reprendre son activité en toute sérénité et dans de bonnes conditions le travail, renchérit le Directeur des RH.

De nouvelles dispositions liées au passeport vaccinal que souhaitent prendre les professionnels à l’attention des salariés et qui font déjà réagir le monde du travail. À parcourir la toile, certains internautes qui se sont déjà emparés du sujet ont soumis à leur réseau différents points de vue et autres sondages. D’ailleurs, l’un d’eux met en exergue que les sondés considèrent (à plus de 70%) qu’il ne s’agit pas d’une bonne idée de la part du patronat. Moins de 20% pensent le contraire.

Lire aussi | Said Guemra : « 52% de notre consommation électrique ne sera pas renouvelable en 2030 ! »

Toujours est-il que la question du passeport vaccinal en entreprise suscite plusieurs types de réactions au sein du personnel. En effet, certains diront que l’employeur ne peut pas obliger les collaborateurs à se faire vacciner, sachant que le législateur n’a pas édicté une loi rendant la vaccination obligatoire. D’autres craignent qu’en l’absence de présentation d’un passeport vaccinal en bonne et due forme ne permettant pas l’accès à l’entreprise, cela puisse avoir de fâcheuses conséquences pécuniaires sur le traitement de leur salaire.  Reste une autre catégorie de salariés qui n’émet pas d’objections particulières face à nouveau joker sanitaire que peut abattre le patronat, considérant qu’il s’agit plus de mesures préventives pour le bien de tous. Affaire à suivre donc.

 
Article précédent

Covid-19. Testé positif après la première dose de vaccin, que faire?

Article suivant

Évolution du coronavirus au Maroc. 10 240 nouveaux cas, 752 076 au total, samedi 14 août 2021 à 16 heures