Agriculture

Pékin : Exposition des opportunités d’investissement au Maroc

Les opportunités d’investissement prometteuses offertes par le Maroc dans le domaine de l’agriculture et de l’agroalimentaire ont été exposées, mercredi à Pékin lors d’une réunion organisée au siège du Centre de coopération économique avec l’étranger, relevant du ministère chinois de l’Agriculture et des Affaires rurales.


Initiée par l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE), en collaboration avec l’ambassade du Maroc en Chine et le ministère de l’Agriculture et des Affaires rurales, la rencontre a réuni des représentants de plus de 60 entreprises chinoises spécialisées dans les domaines de l’agriculture, de l’industrie alimentaire, de l’exportation, de la logistique, des équipements agricoles et des technologies d’irrigation, outre un représentant du groupe « China Road and Bridge Corporation » (CRBC), un des principaux partenaires du projet « Cité Mohammed VI Tanger Tech ».

S’exprimant à cette occasion, le Secrétaire général de l’AMDIE, Zouhair Triqui, a mis en avant les importantes potentialités dont jouit le Royaume en matière de climat d’affaires et d’investissement dans le domaine agricole et de l’industrie alimentaire, compte tenu de la place de choix qu’occupe le secteur dans l’économie nationale et des ambitieuses stratégies initiées par le Royaume, notamment les Plans « Maroc Vert », « Halieutis » et « Le Plan d’accélération industrielle ».

Au Maroc, le secteur agricole représente 19% du produit intérieur brut, emploie 40% de la main-d’œuvre active et joue un rôle essentiel dans la préservation des équilibres économiques du pays, étant donné que près de 80% des revenus en milieu rural dépendent de l’agriculture, a précisé Triqui, ajoutant que ce secteur répond aussi bien aux besoins du marché national que ceux des marchés étrangers.

Lire aussi : Deux questions à S.E.M. LI Li, Ambassadeur de Chine au Maroc

De son côté, le second d’ambassadeur du Maroc en Chine, Mourad Ayachi a mis en exergue la profondeur des relations d’amitié sino-marocaines, qui ont été rehaussées par la visite officielle de SM le Roi Mohammed VI en République populaire de Chine en mai 2016, rappelant que le Maroc est le premier pays du Maghreb et le deuxième en Afrique à signer un protocole d’accord avec la Chine sur l’initiative « La Ceinture et la Route ».

Le diplomate marocain a aussi réaffirmé la disposition de l’Ambassade du Maroc à Pékin à soutenir et accompagner les acteurs chinois souhaitant investir dans le Royaume dans divers secteurs prometteurs, contribuant ainsi au renforcement de la coopération bilatérale.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Le groupe milanais Imprima S.P.A débarque au Maroc

Article suivant

Avoirs non déclarés : la note de la DGI