Banques

Perquisitions en Belgique : les explications de la BCP

Une semaine après la descente musclée de la police fédérale belge dans les locaux de la filiale Chaabi Bank à Bruxelles, la maison-mère s’explique.


Le 6 octobre 2020, dans le cadre d’une enquête ordonnée par un juge d’instruction, des perquisitions et auditions ont été effectuées au niveau de la succursale belge de Banque Chaabi Du Maroc (BCDM), tant au niveau de son siège que de ses agences, souligne la Banque Centrale Populaire (BCP). Des saisies de matériel et de documents ont également été effectuées dans le cadre de l’enquête et des collaborateurs ont été entendus en qualité de témoin, ajoute le groupe bancaire.

Lire aussi | BCP : descente musclée de la police fédérale belge dans les locaux de la filiale Chaabi Bank

Les 4 agences de la succursale continuent à servir la clientèle dans les conditions normales. Le management de Banque Chaabi Du Maroc n’a pas encore eu accès aux éléments du dossier d’enquête, et ne dispose pas à ce jour, d’informations précises à ce sujet, note la BCP. Elle rappelle que les activités de Chaabi Bank en Belgique sont connues des autorités de tutelle et que ses collaborateurs travaillent dans un cadre juridique et opérationnel clair, transparent et encadré par des procédures strictes, dans le respect de la loi et des bonnes pratiques du système bancaire belge.

Lire aussi | Très lourde perte pour la Banque Populaire Fès-Meknès

BCDM ajoute qu’elle ne manquera pas de communiquer sur ce dossier dès que de nouvelles informations seront disponibles.

 
Article précédent

AEFE : d'autres élèves infectés du coronavirus à Casablanca

Article suivant

Hécatombe chez les artistes