Business

PETRA dote Fès de son premier mall

Borj Fès, propriété du développeur et gestionnaire de mall PETRA, compte 80 boutiques (Springfield, Benetton, Kiabi, LC Waikiki…), 15 restaurants (dont Burger King) et un Carrefour.


L

e plus grand centre commercial de la ville de Fès a ouvert ses portes. «Borj Fès». Fruit du développeur et gestionnaire de mall PETRA. Le site a nécessité pas moins de «400 millions DH d’investissement hors foncier», clame Sami Grouz, directeur général de PETRA. Le nouveau centre commercial construit sur une superficie de 75.000 m2 est sorti de terre après 25 mois de travail, de la conception à sa réalisation. Il s’agit certainement de l’un des plus gros investissements de PETRA. De gros moyens financiers ont dû être déployés pour sa construction. 

Borj Fès présente des opportunités remarquables d’emploi pour la ville spirituelle. Le démarrage de ses activités générera 1000 emplois directs et 2000 emplois indirects. Un avantage qui vient à point, dans ce contexte de crise.

Un taux de commercialisation de 98%

Le nouveau mall crée déjà un engouement particulier. Sur le plan commercial on peut dire qu’il a fini d’aiguiser les appétits. Le DG de PETRA évoque un taux de commercialisation de 98% du centre commercial. On devrait s’attendre à des retombées économiques importantes, au profit de la ville. En effet, une panoplie de grandes enseignes et de franchises les plus prestigieuses y est présente : Springfield, Benetton, Nespresso, LC Waikiki… mais aussi Kiabi, Virgin Mégastore, Carrefour et Burger King. Toutes ces enseignes vont indubitablement drainer un grand public vers le mall. Elles contribueront à générer un trafic important qui, selon les prévisions de l’entreprise, devrait atteindre 5,4 millions de visiteurs par an.

«Borj Fès est un projet structurant», a affirmé Sami Grouz. Il permet au centre ville de bénéficier d’une nouvelle impulsion. Le centre commercial construit entre l’ancienne et la nouvelle médina en pleine transformation s’inscrit donc pleinement dans l’élan de développement initié par la ville de Fès, qui voit naître actuellement plusieurs projets urbains d’envergure. Réparti sur 4 niveaux, il accueille 80 boutiques, 15 restaurants, un hypermarché Carrefour, ainsi qu’un espace de jeux pour les enfants. Le rez-de-chaussée abrite un supermarché et des commerces de proximité. Les étages sont réservés à la restauration, au cosmétique et autres.

Pour être en harmonie avec la particularité de la ville, le projet Borj Fès a nécessité une étroite collaboration entre PETRA et le célèbre cabinet d’architecte catalan L35 Arquitectos. «Il est directement inspiré de l’ancienne citadelle de la ville», poursuit le DG. Le site de Fès vient ainsi s’ajouter à la liste du patrimoine foncier de BREG devenu PETRA depuis quelques temps. En 10 ans de présence dans le secteur dont elle est aujourd’hui le leader, la société possédant déjà 4 galeries et 3 centres commerciaux, celui de Fès compris, couvrant une superficie totale de 90.000 m2, compte ouvrir deux autres centres commerciaux: Socco Alto à Tanger et Founty à Agadir. 

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

ANPME : les programmes seront réajustés

Article suivant

Des lobbys et du lobbying