Pétrole

Pétrole : vers un plafonnement de la production mondiale ?

Une réunion « technique » de pays producteurs de pétrole appartenant ou non à l’Opep aura lieu les 28 et 29 octobre à Vienne, a annoncé mercredi le ministre de l’Energie du Qatar à l’issue de discussions « informelles » à Istanbul. Mohammed al Sada a déclaré à la presse que ces discussions avaient permis « une compréhension positive de la situation et de ce que pourrait être le rôle de l’Opep comme de ce que pourrait être le rôle des non-Opep » afin de rééquilibrer le marché.


L’Organisation des pays exportateurs de pétrole et plusieurs autres grands producteurs, dont la Russie, discutent depuis plusieurs semaines d’un plafonnement de la production mondiale afin de soutenir les cours du baril. Après être parvenus à un accord de principe sur le sujet fin septembre à Alger, les ministres du Qatar, des Emirats arabes unis, de l’Algérie, du Venezuela, de la Russie du Mexique ont participé mercredi à une réunion à huis-clos en marge du Congrès mondial de l’énergie à Istanbul. Ni la Russie ni le Mexique n’appartiennent à l’Opep.

Rappelons que les cours du pétrole ont rebondi mercredi en cours d’échanges européens, portés par les annonces de l’Organisation des pays exportateurs du pétrole (Opep) et la Russie sur l’accord de limitation de la production. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre a gagné 32 cents à 52,73 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

La nouvelle physionomie de la Chambre des représentants

Article suivant

Le Souverain préside vendredi l'ouverture du Parlement