Entreprises & Marchés

Philips mise sur l’innovation pour contrer la concurrence


Le groupe investit 8% de son chiffre d’affaires dans l’innovation chaque année, avec plusieurs centres de recherche à travers le monde (Afrique, Chine, Amérique latine…). La technologie a une place de choix dans la stratégie du groupe. DNES à Eindhoven  Roland Amoussou

L

a vie d’une entreprise, et encore plus celle d’un grand groupe d’envergure mondiale, est parfois plus compliquée que l’on ne peut l’imaginer. Tel un conducteur qui se retrouve dans le faussée après avoir raté son virage, une entreprise, aussi grande soit-elle, peut aussi se retrouver dans la même situation si le virage est mal amorcé. L’exemple le plus marquant reste Kodak, société américaine leader de la pellicule photo, qui a raté le virage du numérique et a dû faire un dépôt de bilan en 2012, après 130 ans d’existence. Ainsi, pour mettre toutes les chances de son côté, le géant néerlandais Philips, l’un des plus grands groupes mondiaux en matière d’électroménager, d’équipement médical et d’éclairage, fait la part belle aux technologies pour booster son potentiel d’innovation. En effet, l’innovation est omniprésente dans la stratégie du groupe qui y investit chaque année 8% de son chiffre d’affaires. Et pour montrer cela au monde entier, Philips a convoqué à Eindhoven (Pays-Bas), son fief, plusieurs journalistes venant des quatre points cardinaux de la planète (Afrique, Europe, Amérique latine, Asie, Moyen-Orient). Ce voyage de presse, qui s’inscrit dans le cadre de l’événement « Philips l’Innovation Experience 2014 » organisé par Philips du 28 septembre au 3 octobre 2014 se déroule en deux étapes. La première, qui s’est terminée mercredi 1er octobre concerne le « laboratoire d’idées» du groupe à Eindhoven. La deuxième étape se déroule au Kenya (Du 2 au 3 octobre) et concerne les actions de Philips en Afrique.  

La technologie, pierre angulaire de la stratégie 

L’innovation représente pour Philips ce que les racines représentent pour un arbre. «Les temps évoluent et nous devons nous adapter», affirme d’ailleurs Franz Van Houten, Président Directeur Général du groupe créé à Eindhoven par les frères Anton et Gérard Philips en 1891, lors de son speech inaugural de l’événement Philips Innovation Experience 2014. L’enjeu est capital pour le groupe et les technologies ont un rôle de premier plan à jouer dans la vision développée par le patron Franz Van Houten. « Nous avons besoin de l’innovation pour améliorer la vie des populations », a-t-il lancé. Philips s’est fixé l’objectif d’améliorer la vie de 3 milliards de personnes à l’horizon 2025, grâce à ses produits. L’événement Philips Innovation Experience 2014 à Eindhoven a donc été l’occasion pour Franz Van Houten et son équipe de présenter les nouveaux produits qui sont déjà lancés ou qui seront bientôt mis sur le marché mondial. Ainsi, sur sa branche Healthcare ( équipement médical et tout ce qui touche à la santé), le géant néerlandais, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 23,33 milliards d’euros en 2013, grâce notamment à son savoir-faire dans ce domaine (plus des 2/3 du chiffre d’affaires ont été réalisés sur cette branche l’année passée), annonce une transformation digitale totale. Le groupe se lance carrément à l’assaut des services cloud de télémédecine, en annonçant les premiers services de suivi et de gestion à distance des malades chroniques. Grâce à ses deux applications eCareCompanion, qui aide les malades chroniques à gérer leur maladie, et eCareCoordinator, qui permet aux professionnels de santé de suivre à distance leurs patients, Philips compte changer les habitudes. L’objectif de ces services selon Franz Van Houten est d’offrir des solutions pour réduire jusqu’à 40 % le coût de la prise en charge des maladies chroniques, qui représentent 75 % des dépenses de santé dans les pays développés. Notons que ces deux applications sont déjà lancées au Etats-Unis. Philips s’engage également à lutter efficacement contre le cancer de la prostate. Grâce à sa solution dénommée UroNav qui est basée sur l’IRM, les données ultra son et le dépistage électromagnétique pour biopsies de prostate ciblées, le groupe néerlandais développe une approche novatrice pour aborder ce problème. «Grâce aux avancées dans l’imagerie, le contrôle de technologies, Philips mène la transformation de l’industrie de la Santé », soutient le top management du groupe, qui compte plus de 100.000 employés à travers le monde. Et ce n’est pas tout, car l’innovation de Philips ne s’arrête pas seulement au niveau de sa branche Santé. Côté Eclairage, le géant néerlandais a récemment lancé sa solution POE(Power-Over-Ethernet), un système d’éclairage connecté pour les bureaux. Le but principal du groupe est de faire de l’innovation son cheval de bataille pour contrer la concurrence. 

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traite et les analyse. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

La SNI et le nouveau cap sur l’investissement

Article suivant

Newsletter du 08 Octobre 2014 : Transport aérien : Royal Air Maroc recevrait enfin ses nouveaux Dreamliner