High-Tech

PipPipYalah propose le covoiturage à la marocaine

Au Maroc, plusieurs citoyens choisissent désormais de prendre la route avec d’autres personnes effectuant le même trajet, ce qu’on appelle le covoiturage. La start-up PipPipYalah met en contact cette communauté avec une application qui lui permet d’effectuer un même trajet en se partageant les frais.


Le concept initial 

Le covoiturage est une pratique qui a fait ses preuves en Europe et ne cesse de séduire chaque jour des milliers de nouveaux utilisateurs à travers le Vieux continent. C’est aujourd’hui une réelle alternative aux moyens de transport traditionnels et c’est bien ce que propose PipPipYalah.

Le business model 

La start-up est en train de tester plusieurs business models pour mettre en place celui qui profitera pour l’utilisateur et pour la start-up. Le covoiturage est avant tout un moyen de transport écologique et collaboratif, un modèle encouragé et encadré par la loi dans la quasi-totalité des pays occidentaux. Au Maroc, il n’existe actuellement aucune réglementation sur le sujet, et le partage des frais de voyage à parts égales n’est pas interdit par la loi !

La cible 

L’application ainsi que la communauté de PipPipYalah sont destinées actuellement à tous les citoyens marocains ou toute personne de passage au Maroc cherchant une alternative aux moyens de transport traditionnels, en quête de confort, de flexibilité, de convivialité et d’impact positif sur l’environnement.

La différenciation

PipPipYalah œuvre depuis plusieurs années pour bâtir une communauté sensibilisée aux bonnes pratiques du covoiturage et du respect de l’autre. L’implication de toute l’équipe PipPipYalah, aussi bien en interne que sur le groupe Facebook, permet de veiller au respect de leur charte et d’accompagner au mieux ses membres à toute phase de l’expérience de covoiturage. Ce fastidieux et formidable travail d’équipe, mais aussi l’engagement des membres de PipPipYalah, qui a permis de préserver la qualité des échanges au sein de la communauté et de la rendre unique.

Le marché potentiel

PipPipYalah est une communauté qui dépasse aujourd’hui les 310.000 membres et publie quotidiennement plus de 1.000 trajets à travers le Royaume du Maroc. La communauté est majoritairement composée d’étudiants et de jeunes cadres qui optent pour le covoiturage de 1 à plusieurs fois par mois

Le lancement 

En 2013, le startupeur Hicham Zouaoui commence tout d’abord par convaincre ses amis et connaissances et, de bouche à oreille, ce petit cercle de covoitureurs s’est transformé au fil des années en une incroyable communauté, dépassant à ce jour les 300.000 membres, tous partageant des valeurs telles que la Solidarité, l’Exemplarité et la Confiance. L’année 2018 marque le tournant dans la vie de PipPipYalah avec la constitution d’une équipe dont Otman Harrak, en tant que nouveau cofondateur. 

Le financement 

Pour toute start-up le financement est essentiel au moment de sa croissance et pour accélérer sa sociabilité. PipPipYalah a pu maintenir son développement, grâce aux fonds propres et ceux de son accélérateur. Nous avons pu continuer à enregistrer une très belle croissance du nombre de téléchargements et du nombre de publications quotidiennes d’offres de covoiturage dans l’application PipPipYalah.

L’actualité

Aujourd’hui, PipPipYalah a réussi à se positionner en tant que leader du covoiturage au Maroc, avec la plus grande communauté et aussi à transformer plus de 50.000 membres depuis le groupe Facebook de la start-up vers son application, pour la rendre premier réflexe d’utilisation de moyen de transport pour voyager entre les villes du Royaume.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

L’association « Les Impériales » lance le musée de la Publicité et des Médias

Article suivant

CES 2020 : participation marocaine réussie