Environnement

Plateforme nationale de traitement et de réhabilitation des appareils électriques de Bouskoura

La plateforme nationale (PFN) de traitement et de réhabilitation des appareils électriques sera inaugurée, mardi 17 novembre à Bouskoura, lors d’une cérémonie présidée par la ministre déléguée chargée de l’Environnement, Mme Hakima El Haite


La PFN, installée à proximité des grands axes routiers et du port de Casablanca, sera exploitée par le consortium franco-marocain Tredi-Maroc Maintenance Environnement.

Dans cette plateforme, mise en place dans le cadre d’un partenariat Public-Privé, plusieurs opérations devraient être réalisées dans le respect des mesures de sécurité et de protection de l’environnement.

Cette plateforme, « unique en son genre en Afrique et dans le monde arabe », a été mise en place dans le cadre du Programme national « Gestion et élimination sécurisée des équipements contenant ou contaminés aux PCB »

Les PCB sont des produits chimiques dangereux, classés par la Convention de Stockholm comme polluants organiques persistants, autrefois utilisés comme fluide diélectrique notamment dans les anciens appareils électriques (transformateurs, condensateurs, régulateurs et autres).

Cette opération s’effectuera, nous dit-on, par une unité de dé chloration à base de potasse opérant en circuit fermé, sans aucun risque sur le personnel et l’environnement.

 
Article précédent

Attentas de Paris : la France et le monde en état de choc

Article suivant

Attentats de Paris : un ressortissant marocain tué, un autre blessé