Retraite

PLF 2020 : deux mesures contradictoires

L’Economiste s’intéresse dans son édition du mardi 10 décembre 2019 à deux mesures relatives à la retraite votées par la Chambre des conseillers.


Deux mesures contradictoires sur la fiscalité des retraites viennent d’être votées par les conseillers. La première accorde l’exonération totale des pensions de l’IR. La seconde accorde un abattement de 60% sur le montant brut qui ne dépasse pas annuellement 168.000 DH, souligne le journal.

Cette contradiction semble avoir échappé aux conseillers. L’erreur serait certainement rattrapée par la Chambre des représentants lors de la deuxième lecture du projet de loi de Finances, note le quotidien. Selon lui, l’option de l’exonération totale réjouirait certes les retraités, mais son impact financier immédiat sur le budget est important : il est estimé à près de 1 milliard de DH. Au niveau de la Caisse marocaine des retraites, cette mesure se traduirait par un pouvoir d’achat supplémentaire pour les retraités.

Lire aussi : Projet de Loi de finances 2019 : ce qu’il faut connaître sur l’IS

L’Economiste souligne que la mesure qui pourrait être maintenue est celle du relèvement de l’abattement à 60% du montant de la pension brute annuelle à 168.000 DH, soit un brut mensuel de 14.000 DH, ainsi que l’exonération des pensions d’invalidité.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Obaid Bin Humaid Al Tayer nommé nouveau vice-président du conseil de surveillance de Maroc Telecom

Article suivant

Le Maroc classé en dessous de la Palestine