Finance

PLF 2020 : la première partie adoptée par la Chambre des représentants

Le projet de loi de finances 2020 propose une série de mesures visant à stimuler les investissements, particulièrement la révision à la baisse de l’impôt sur les sociétés.


La Chambre des représentants a adopté, jeudi en séance plénière, la première partie du projet de loi des finances (PLF 2020). Le texte a reçu l’aval de 168 députés et a été rejeté par 71 autres. Durant la discussion du texte, les groupes et le groupement parlementaires avaient présenté 270 amendements à introduire sur le PLF. Le gouvernement a interagi positivement avec plusieurs propositions.

Le projet de loi de finances 2020 propose une série de mesures visant à stimuler les investissements, particulièrement la révision à la baisse de l’impôt sur les sociétés (IS) qui sera ramené de 31% à 28%, et la baisse progressive du taux de la cotisation minimale de 0,75% à 0,50%. Il s’agit également de soutenir le pouvoir d’achat des citoyens, en réservant une enveloppe budgétaire de 26 milliards de DH et de subventionner les produits de première nécessité dans le cadre de la Caisse de compensation (14,6 milliards de DH).

Lire aussi : PLF 2020 : voici les amendements acceptés par la commission des finances

Le PLF prévoit également une enveloppe de 91 milliards de DH consacrée aux secteurs de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la santé.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

La plateforme nationale d'appui aux entreprises verra bientôt le jour

Article suivant

Agadir : Devoxx Morocco consacre l'écosystème numérique