Politique

PLF 2022. Mohamed Benchaâboun présentera les grandes orientations au parlement mercredi prochain

Le Ministre de l’Economie, des Finances et de la réforme de l’Administration, Mohamed Benchaâboun, présentera le 28 juillet les grandes orientations du projet de Loi de finances 2022 au Parlement. Les détails.


La Commission des finances et du développement économique de la Chambre des représentants et celle des finances, de la planification et du développement économique de la Chambre des conseillers se réuniront le 28 juillet prochain à l’occasion du grand oral du Ministre de l’Economie, des Finances et de la réforme de l’Administration, Mohamed Benchaâboun. Ce dernier dévoilera en effet les principales orientations du projet de loi de finances 2022.

Lire aussi | Coronavirus. Le Maroc 42ème mondial et 2ème en Afrique en nombre de cas

« Cette réunion va permettre de prendre connaissance des grandes lignes du projet de Loi de finances 2022. La première des choses à noter est que l’exécution de ce PLF 2022 incombera au prochain gouvernement. Donc, il faudra prévoir dans ce projet qu’il y aura une coordination entre le gouvernement sortant et celui qui entrera. Deuxièmement, je pense que les grands thèmes de ce nouvelle Loi de finances concerneront notamment la mise en œuvre du grand chantier de la protection sociale, la réduction des dépenses fiscales, etc. », explique Lahcen Haddad, parlementaire du parti de l’Istiqlal.

Lire aussi | L’Office des Changes lance son application mobile

« Il sera aussi question d’aller vers une aide directe beaucoup plus ciblée. Je pense de même qu’il y aura des mesures concernant la classe moyenne en termes d’aide à l’éducation, d’aide à l’acquisition de logement… D’autres mesures sur l’emploi des jeunes et leur employabilité aussi bien au niveau de l’offre que de la demande devront être mises en œuvre. Je pense que ce seront les grandes orientations du projet de loi de finances 2022. Mais, il va sans dire que tout ceci dépendra également de la couleur du prochain gouvernement qui sera mis en place après les élections législatives de septembre 2021», analyse-t-il.

 
Article précédent

El Othmani à cœur ouvert

Article suivant

La Chine et la Ligue des États arabes consolident leur coopération