AutomobileFlash-eco

Plus de 600.000 véhicules Toyota rappelés pour un problème d’airbag

Quelque 601.300 voitures supplémentaires ont été rappelées aux États-Unis par Toyota Motor North America en raison d’un problème de sécurité concernant les airbags passagers avant de l’équipementier Takata, conformément aux demandes de l’Autorité nationale de la sécurité routière des États-Unis (NHTSA).


Takata, le géant japonais des pièces détachées automobile, avait annoncé qu’il rappellerait plus de 100 millions d’airbag dans le monde entier jusqu’à fin 2019. D’après la NHTSA, 19 fabricants automobiles avaient rappelé un total de 46 millions de sacs gonflables Takata sur 34 millions de véhicules aux États-Unis à fin novembre 2017.

En 2016, Takata a accepté de plaider coupable pour fraude informatique et de verser un total de 1 milliard de dollars d’amende afin de résoudre une investigation du département de la justice des États-Unis.

 
Article précédent

Vinci Construction remporte un nouveau contrat au Maroc

Article suivant

Entreprenariat : inwi renforce son engagement