Banques

Populations non bancarisées : le Maroc en tête de liste

L’inclusion financière reste insaisissable et inaccessible pour la plupart des pays, et les principaux géants économiques représentent une part importante de la population non bancarisée. L’inclusion financière est pourtant un facteur essentiel de réduction de la pauvreté et de promotion de la prospérité.


L’inclusion financière représente selon la Banque mondiale « la possibilité pour les individus et les entreprises d’accéder à moindre coût à toute une gamme de produits et de services financiers utiles et adaptés à leurs besoins (transactions, paiements, épargne, crédit et assurance) proposés par des prestataires fiables et responsables ». L’accès à un compte d’opérations courantes constitue donc la première étape vers une inclusion financière entière, en ouvrant la voie au dépôt d’argent, mais aussi à l’envoi et la réception de paiements

Les données recueillies par Finbold (Finance In Bold) indiquent qu’environ 287 millions d’adultes, soit 20 % de la population chinoise, ne sont pas bancarisés au premier trimestre 2021. Il s’agit d’une différence significative par rapport à la puissance économique des États-Unis, où seulement 7 % de la population, soit 23,17 millions d’adultes, ne sont pas bancarisés. La population chinoise non bancarisée est donc au moins 12 fois plus importante que celle des États-Unis.

Lire aussi | Lancement d’une plate-forme dédiée aux consultations psychologiques en ligne

Compte tenu de la position économique de la Chine dans le monde, le chiffre de 20 % de la population non bancarisée peut être considéré comme significatif. Toutefois, ce chiffre concerne principalement les personnes vivant dans des zones rurales où la majorité d’entre elles n’ont pas accès aux services financiers essentiels tels que les comptes bancaires. Dans la plupart des cas, ces régions sont dépourvues d’agences bancaires. Les ménages ruraux sont également moins éduqués et ont des revenus plus faibles. En outre, ce pourcentage est en corrélation avec les 1,4 milliard d’habitants que compte le pays.

Parmi les dix pays les plus non bancarisés, le Maroc arrive en tête de liste avec 71 %, soit 26,19 millions de personnes non bancarisées. Le Vietnam suit avec une population non bancarisée de 69 %, puis l’Égypte avec 67 %. Il est à noter qu’au moins la moitié de la population des dix premiers pays n’est pas bancarisée. Les données sont fournies par la plateforme de recherche britannique Merchant Machine.

Les pays les plus non bancarisés au monde. Source : Global Finance, Merchant Machine.

Pour rappel et depuis 2007, la promotion de l’inclusion financière s’est inscrite dans les orientations et objectifs stratégiques de Bank Al-Maghrib afin de surmonter les obstacles à l’accès aux services financiers formels et de favoriser un usage responsable et régulier au profit de la population, tous segments confondus.

Lire aussi | CDG Invest rejoint le tour de table de la startup GOAcommerce

 
Article précédent

Aéronautique : l’Américain Spirit Aerosystems nourrit de grandes ambitions pour le marché marocain

Article suivant

Évolution du coronavirus au Maroc : 507 nouveaux cas, 509.972 au total, mardi 27 avril 2021 à 16 heures