Automobile

Porsche Macan. Un dernier restylage pour la forme

SUV phare chez Porsche, le Macan s’est offert une récente cure de fraîcheur. Si les retouches esthétiques sont légères, quelques nouveautés font leur apparition, notamment sous le capot.


Sur le plan esthétique, Porsche s’est contenté de distiller quelques petites retouches sur la face avant et la partie arrière. Par ailleurs, de nouvelles couleurs de carrosserie sont au menu, au même titre que de nouvelles jantes. Pour ce qui est de l’habitacle, les changements sont plutôt discrets. On remarque tout de même une nouvelle partie centrale, avec un levier de vitesses raccourci et des boutons remplacés par des surfaces tactiles.

Lire aussi | Coronavirus. Le Maroc 42ème mondial et 2ème en Afrique en nombre de cas

En revanche, il y a plus à dire sur le volet technique. En effet, l’offre mécanique évolue, le Macan conservant en entrée de gamme le quatre-cylindres essence qui passe de 245 à 265 chevaux. Un cran au-dessus, la variante S reçoit un V6 2,9 litres biturbo essence de 380 chevaux, soit un gain de 26 chevaux. La déclinaison Turbo n’ayant pas été conservée, c’est la GTS qui coiffe la gamme par le haut avec son V6 qui gagne 60 chevaux pour atteindre au total 440 chevaux.

Lire aussi | ADM. Jawaz se prévaut d’un taux d’incidence de 0,004%

Ajoutez-y le pack Sport Chrono en option qui permet à l’engin de friser les 272 km/h et d’abattre le 0 à 100 km/h en 4,3 secondes. La boîte de vitesses double embrayage PDK à 7 rapports est de série, tout comme la transmission intégrale. La suspension adaptative PASM (en série sur la S et sur la GTS) a été améliorée. La variante GTS a désormais en série la suspension pneumatique. Par rapport à l’ancienne, elle est 10 % plus rigide à l’avant et 15 % plus ferme à l’arrière. Tarif d’attaque de l’engin qui fera par la suite son arrivée dans le Royaume : un peu plus de 700 000 DH.

 
Article précédent

Etat d'urgence au Maroc. Nouvelles mesures décidées par le gouvernement

Article suivant

Mobilité propre. Renault capitalise aussi sur l’hydrogène