Maritime

Marhaba 2021. La ligne Portimão-Tanger risque d’être abandonnée [Presse portugaise]

Le projet de lancement d’une ligne maritime entre Portimão et Tanger a de moins en moins de chances d’aller de l’avant rapporte portugalresident.com.


Selon le journal Público, le projet s’est heurté à plusieurs problèmes. Le premier est que les forces de sécurité (y compris la police, ainsi que l’autorité frontalière SEF et même les autorités fiscales) manquent des ressources nécessaires pour lancer la ligne maritime.

Le journal ajoute que SEF pense que le lien entraînerait des « risques pour la sécurité intérieure », étant donné les problèmes qui existent déjà concernant les itinéraires présumés de trafic de drogue et d’êtres humains entre les deux pays. Enfin, le port de Portimão doit d’abord faire l’objet d’importantes rénovations pour accueillir la connexion, ajoute Público.

Lire aussi | Tanger Med acquiert 35% de Marsa Maroc

Une source « liée au processus » a déclaré au journal que le port de Portimão a besoin de caméras de vidéosurveillance, de cabines de contrôle des passeports, d’outils informatiques et d’aires de repos. SEF à lui seul a besoin de trois fois le nombre d’employés dont il dispose actuellement dans la région d’Algarve.

Ceux qui faisaient la promotion de l’idée ont également changé d’avis. La maire de Portimão, Isilda Gomes, qui a salué le mois dernier le projet en soulignant que l’Algarve devait diversifier ses marchés en raison des restrictions liées au Covid-19, a déclaré au journal qu’elle n’avait rien reçu du gouvernement à propos du projet depuis « trois semaines ».

Lire aussi | Le Koweït autorise les vols directs vers le Maroc

Elle a ajouté que le projet a commencé à « perdre de l’intérêt ». Bien que le gouvernement marocain ait annoncé son intention de lancer la ligne maritime dès ce mois-ci, le gouvernement portugais n’a pas encore fourni d’informations concrètes sur l’itinéraire. Público ajoute que le ministère des Infrastructures et le ministère de l’Administration interne ont refusé de commenter le projet.

 
Article précédent

Le Koweït autorise les vols directs vers le Maroc

Article suivant

Data-Tika. L'UM6P et l'OCP rejoignent le programme de la CNDP