Marocains du Monde

Pr Younes Smani, le Meknassi de Séville qui doit éliminer le Coronavirus des sièges des avions

Younes Smani fait partie de ces scientifiques marocains de l’étranger sélectionnés dans le focus de notre magazine Challenge, paru le 29 mai dernier en hommage à nos compatriotes, en première ligne dans la lutte mondiale contre le Coronavirus.


Frappées en plein vol par l’épidémie du Coronavirus, les compagnies aériennes vont devoir également rassurer les passagers en ces temps où l’on parle de reprise d’activité. Pour cela, elles peuvent compter sur le Marocain Younes Smani. Ce professeur, membre de l’équipe des maladies infectieuses et médecine préventive au prestigieux hôpital Virgen Del Rocio à Séville en Espagne, travaille étroitement avec un grand centre d’ingénierie spatiale pour mettre au point une machine capable de désinfecter entièrement l’aéronef et surtout éliminer les virus des sièges, sans une présence humaine. Avec une équipe de chercheurs espagnols qu’il dirige, Younes Smani s’y attèle depuis le début de la pandémie du Coronavirus. En effet, du haut de ses 41 ans, ce natif de Meknès traque depuis des années les virus et les microbes. C’est ainsi qu’il a été approché dès 2016 pour créer DrugIdea, une société spin-off adossée aux laboratoires de l’Université de Séville, dont l’objectif est de développer des antiviraux et des antibactériens. Logique que depuis le début de la crise sanitaire actuelle, la mission du Meknassi s’est retrouvée renforcée. Outre sa contribution au secteur de l’aéronautique, le jeune chercheur mène des recherches auprès de personnes atteintes de pneumonie. Son intervention consiste ainsi à évaluer les dégâts d’une infection au Coronavirus sur ces patients, afin de pouvoir tester des médicaments initialement prescrits pour d’autres maladies et en vue d’en mesurer également l’efficacité contre ce nouveau virus qui a mis le monde sens dessus-dessous.  Né à Meknès en 1979, le Pr Younes Smani fait l’essentiel de son cursus académique à l’école publique marocaine. Après le lycée «Omar Ibn Al Khattab », il intègre l’Université Moulay Ismaïl où il décroche son DEUG de Biologie-Géologie en 1999, puis sa licence en Biologie Générale en 2001 avant de rallier la France. Dans l’Hexagone, il obtient tour à tour sa Maîtrise de Biologie Cellulaire et de Physiologie dominante animale à l’IUT de Nancy Charlemagne et son DEA de Pharmacologie Clinique-Métabolisme des Médicaments à la Faculté de Pharmacie de Nancy I, avant de décrocher un poste d’attaché temporaire à l’Enseignement et à la Recherche au sein de la Faculté des Sciences de Nancy entre 2006 et 2007, année durant laquelle, Younes Smani intègrera l’hôpital espagnol Virgen Del Rocio à Séville en tant que chercheur scientifique.

Lire aussi |Le Maroc accède au 2ème rang africain en tests de dépistage du Covid-19

 
Article précédent

Live. Coronavirus : la situation au Maroc, mercredi 3 juin à 18h

Article suivant

Coronavirus : 45 nouveaux cas, 7.967 au total, jeudi 4 juin à 10h