Entrepreneuriat

Près de 1 auto-entrepreneur sur 4 accompagné par Attijariwafa bank

2017 est considérée par Attijariwafa bank comme une année de développement de l’activité auto-entrepreneur. Durant cette année, la banque a placé son réseau d’agences comme véritable ambassadeur de ce nouveau statut. Grâce à un dispositif d’accompagnement dédié à cette clientèle et à la proximité développée avec différents acteurs régionaux et nationaux, le premier bilan de l’année dressé au 30 juin 2017 confirme l’inscription de 3 475 auto-entrepreneurs au régime. Ces inscriptions ont été réalisées via les agences Attijariwafa bank sur 15.938 auto-entrepreneurs inscrits au niveau national, soit près d’une inscription sur 4 accompagnée par le groupe bancaire.


Pour assurer aux auto-entrepreneurs le meilleur accompagnement, les directions régionales de la banque se sont engagées aux côtés de leurs différents partenaires locaux dans une approche qualitative, répondant aux spécificités régionales et aux réels besoins identifiés chez cette clientèle. Ainsi, de nombreuses rencontres d’échange et de co-construction au profit des entrepreneurs ont été organisées en partenariat avec différents acteurs, notamment les Chambres de Commerces, d’Industries et de Services, les acteurs publics, privés et associatifs tels que les OFPPT, les ANAPEC, les coopératives et associations partenaires, les entreprises agrégateurs d’écosystèmes d’auto-entrepreneurs, etc. Ces rencontres s’inscrivent dans une logique d’accompagnement durable afin d’offrir aux auto-entrepreneurs des solutions concrètes en matière d’éducation financière, de renforcement de compétences, de services financiers et non-financiers.

Concernant les services non-financiers, Attijariwafa bank a enrichi son offre bancaire baptisée « Rasmali Auto-Entrepreneurs »,par des services d’information, de formation, et de mise en relation offerts par sa plateforme « Dar Al Moukawil », concept novateur lancé en 2016 dédié à l’accompagnement gratuit des petites entreprises. Cette plateforme vient renforcer les actions engagées sur le terrain auprès des clients et non-clients, pour informer sur les apports du cadre juridique du statut de l’auto-entrepreneur, aider à la structuration de certaines filières de l’informel et à l’émergence de nouvelles activités génératrices de revenu et assister dans les démarches d’inscription, ajoute Attijariwafa bank.

Pour rappel, le statut de l’auto-entrepreneur, mis en place en vertu de la loi 114-13, est l’une des initiatives phares au niveau national visant la promotion de l’entrepreneuriat et la stimulation de la création de mono- activités dont certains secteurs ne trouvaient pas jusque-là de forme juridique adaptée à leurs besoins.

 
Article précédent

Pharmaceutique : les professionnels marocains à l’assaut du marché ougandais

Article suivant

Challenge 611