Textile

Présidence de l’Amith : le duo Mohammed Boubouh et Jalil Skali entre dans la course

La course à la présidence de l’Association Marocaine des Industries du Textile et de l’Habillement (AMITH) bat son plein. Face à la candidature du président sortant, Karim Tazi (Fondateur et président du groupe Marwa) et de son colistier Abdelhai Bessa, (PDG de Somitex), le duo composé de Mohammed Boubouh, Directeur général du groupe Vita et Jalil Skali, Directeur général de Dolidol (respectivement en lice pour présidence et la vice-présidence de l’association) entend fortement se mobiliser pour faire pencher la balance de son côté. Ils ont d’ailleurs récemment dévoilé leur programme électoral.


Sous le signe d’une gouvernance nouvelle, transparente et fédératrice, cette candidature, pour un mandat de trois ans (2019-2021), ambitionne surtout d’enrichir le débat d’idées dans un secteur textile fondamental pour l’économie marocaine. Soulignons qu’avec près de 400000 emplois formels et informels, le secteur est en effet le premier employeur industriel du pays. « Cette candidature se distingue également par le fait d’être inclusive, car représentant les principaux pôles industriels textile du Royaume (Axe Casablanca – Tanger), en plus de représenter ses deux principales branches d’activité à savoir, l’export et le marché local, respectivement représentés par Mohammed Boubouh et Jalil Skali », soulignent-ils.

Notons que c’est le 18 juin prochain que les quelques 379 industriels composant l’AMITH sont appelés à élire les prochains Président et Vice-président de leur association lors de l’Assemblée générale élective qui se tiendra à Casablanca. Fondée il y’a plus d’un demi-siècle, l’AMITH a pour mission de défendre les intérêts généraux du secteur textile, qui compte plus de 1600 entreprises, appelé à relever de grands défis, incluant l’afflux massif d’importations issues de pratiques de concurrence déloyale, l’intégration de l’informel, ou encore le changement des habitudes de consommation qui bouleversent les modes d’approvisionnement des donneurs d’ordres internationaux.

Cartes de visite

Mohamed Boubouh

Ingénieur lauréat de l’ex-ENSITM, devenue aujourd’hui l’Ecole nationale supérieure d’Ingénieurs Sud-Alsace, Mohammed Boubouh a entamé sa carrière dans le Conseil, avant de faire ses premières armes dans le secteur du textile au Maroc au sein de deux des plus grandes unités industrielles de Tanger. Quelques années plus tard, il fonde son propre groupe qui compte aujourd’hui 9 unités industrielles, basées à Tanger et à Casablanca, et qui emploient plus de 3000 salariés. Ces neuf unités opèrent sur plusieurs maillons de la chaîne de valeur textile, de la plateforme de design et de créativité à l’impression digitale, et la confection en sous-traitance, cotraitance et produit fini.

Jalil Skali

Lauréat de l’Ecole Centrale de Lyon, Jalil Skali est aujourd’hui Directeur Général du groupe Palmeraie Industries (Dolidol, lematelas.com, Jobelsa Automotive). Avec plus de 20 ans d’expérience dans les domaines de la stratégie, de l’organisation, de la finance et des projets de transformation, M. Skali a occupé plusieurs hautes fonctions, dans le public et le privé, dont celle de Directeur Général Adjoint de l’Office National des Pêches entre 2006 et 2011.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Pollution automobile : du changement au Maroc en 2022

Article suivant

Hicham Benouna, DG de Global Occaz : Un manager passionné