Politique

Présidence des régions : Résultat définitif région par région


Les noms des heureux élus pour la présidence des 12 régions marocaines sont connus. Si Chabat a créé la surprise tôt cette matinée en retirant sa candidature à Fès, des grands noms de la politique marocaine font leur entrée dans les conseils régionaux et d’autres signent leur retour dans l’arène politique.

Région de Fès-Meknès : Mohand Laenser (MP)

Comme annoncé par Challenge.ma ce matin, le parti de l’Istiqlal s’est bel et bien retiré de la présidence de la région Fès-Meknès. Elle revient donc à Mohand Laenser, du Mouvement populaire. L’actuel ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohand Laenser  a obtenu 43 voix sur un total de 69, les 9 votants du PAM et les istiqlaliens s’étant abstenus.. Le doyen des chefs de partis en exercice (73 ans) devra donc présenter sa démission du ministère de la Jeunesse et des Sports, la nouvelle loi sur les régions ayant interdit de cumuler les deux fonctions de ministre et de président du conseil de Région .

Région de Casablanca-Settat : Mustapha Bakkoury (PAM)

La présidence de la région de Casablanca-Settat revient au PAM . En effet, c’est Mustapha Bakkoury qui présidera aux destinées d’un vaste territoire de près de 7 millions d’habitants. Il obtient 40 voix, contre 34 pour son adversaire PJDiste Abdessamad Haikar. Fait marquant de cette élection, le vote publique de Moncef Belkhayat, grande figure du RNI dans la région pour le patron du parti de l’opposition. Rappelons que le Secrétaire général du PAM, né en 1964 à Mohammedia, est diplômé de l’Ecole nationale des Ponts et Chaussées de Paris. Il a été ancien directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) de 2001 à 2009 et actuel président du Directoire de l’Agence marocaine de l’énergie solaire (MASEN).

Région de Rabat-Salé-Kénitra : Abdessamad Sekkal (PJD)

Abdessamad Sekkal est élu président de la région de Rabat-Salé-Kénitra au nom du PJD, obtenant 49 voix contre 25 pour son concurrent Omar Bahraoui de l’UC. La division de l’opposition semble avoir ouvert grande la voie au PJD et à son représentant.

Région de Tanger-Tétouan : Ilyas El Omari (PAM)

Ilyas El Omari vient d’être élu président de la région de Tanger-Tétouan. Il obtient 42 voix contre 20 pour son concurrent PJDiste Said Khaïroune. C’est une grande victoire pour l’enfant du nord, puisque cette élection s’annonçait très rude entre le PAM et le PJD, ayant obtenu presque le même nombre de voix à l’issue du scrutin du 4 septembre dernier, soit respectivement 18 sièges et 17 sièges, donnant un bloc de l’opposition à 31 voix et un autre de la majorité à 32 voix. 

Région de Marrakech-Safi : Ahmed Akhchichene (PAM)

Sans grande surprise, Ahmed Akhchichene, qui s’est présenté sous l’étiquette du PAM, est désormais le nouveau Président de la région de Marrakech-Safi. Il a obtenu 55 voix sur les 75 en présence. Il est à noter qu’il était seul candidat, sans concurrent. Ahmed Akhchichine est né le 26 mars 1954 à Marrakech.

Région de Laâyoune-Saqia Al Hamra : Hamid Ould Rachid (Istiqlal)

Dans la région de Laâyoune, la présidence de la région est revenue, là aussi comme attendu, à Hamdi Ould Rachid. Cet Istiqlalien a obtenu 21 voix. Il avait face à lui, le RNIste, Mohmaed Razma qui a obtenu 15 voix. Hamdi Ould Rachid, né à Laâyoune, il a 67 ans et est député depuis 2002 de sa ville natale.

Région de Guelmim-Oued Noun – Abderrahim Ben Bouaida (RNI)

La présidence de la région de Guelmim Oued Noun revient au RNIste Abderrahim Ben Bouaïda, cousin de la ministre déléguée des Affaires étrangères. Il a obtenu 20 voix, contre 19 pour abdelouaheb Belfiquih qui défendait les couleurs de l’USFP.

Région de Beni Mellal-Khenifra : Brahim Moujahid (PAM)

La présidence de la région de Beni Mellal revient au PAMiste Brahim Moujahid, qui défie ainsi les pronostics qui donnait Mehdi Atmoune du MP gagnant.

Région de Souss-Massa : Ibrahim Hafidi (RNI)

La région de Souss sera présidée par le Rniste sortant Ibrahim Hafidi. Sa victoire était annoncée du fait de la forte majorité à l’issue des suffrages du 4 septembre dernier. Il obtient 39 voix contre 18 pour son adversaire Abdessamad Kayouh de l’Istiqlal.

Région de Dra-Tafilalet : Habib Choubani (PJD)

La Région Dra-Tafilalet aura pour président l’ancien ministre Habib Choubani. L’ancien ministre des relations avec le parlement a obtenu 24 voix contre 18 pour l’Istiqlalien Mohamed Ansari qui se savait perdant. El Habib Choubani, est né à Bejaâd en 1963, il a également été député de la ville d’Errachidia depuis les législatives de 2002.

Région de Dakhla Oued Eddahab : Khayyat Yanja (Istiqlal)

Comme attendu, l’Istiqlal, dans la personne de Khayyat Yanja, prend la tête de la région de Dakhla. Il a été élu par 18 voix contre 15 pour la PAMiste Mouna Chagaf. Les partis de l’opposition étaient sortis gagnants du vote du 4 septembre, ayant obtenu 19 élus contre 14 pour la majorité.

Région de L’Oriental : Abdenbi Bioui ( PAM )

C’est le PAM, représenté par l’homme d’affaires Abdenbi Bioui,  qui a gagné la région de l’Oriental. Abdenbi Bioui a raflé 32 voix contre 18 pour Abdelkader Salama du RNI

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Immobilier : Le belge AG Real Estate prend pied au Maroc

Article suivant

Maroc : Qui dirige votre région ?