Médias

La presse électronique obtient l’autorisation de tournage pour son propre compte

Les journaux électroniques, ayant satisfait aux conditions prévues à l’article 21 de la loi relative à la presse et à l’édition et portant sur l’autorisation préalable et indications obligatoires y afférentes, bénéficient impérativement d’une autorisation de tournage pour son propre compte, a indiqué samedi le département de la Communication -ministère de la Culture et de la communication.


En vertu de l’article 35 du chapitre sur les services de la presse électronique, ces journaux bénéficient de cette autorisation valable pour une année, renouvelable, délivrée par le Centre cinématographique marocain et ce, aux fins de production audiovisuelle destinée au service de la presse électronique, a indiqué le département dans un communiqué.

Toute opération de tournage sans autorisation est passible des peines prévues par la législation en vigueur, précise le communiqué, ajoutant que le ministère œuvre à la mise à niveau de la presse électronique et des services liés, conformément aux dispositions de la loi relative à la presse et à l’édition et ce, « dans le souci d’encadrement du secteur afin d’assurer au citoyen le droit à une presse responsable et professionnelle et de garantir aux journalistes un exercice libre ».

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Hôtellerie d'affaires : le groupe Onomo veut sa part du gâteau

Article suivant

Kénitra : Renault change de main