Assurances

Les priorités de Philippe Rocard à la tête d’Axa Assurance Maroc

Philippe Rocard, nouveau PDG d’Axa Assurance Maroc, dévoile sa stratégie pour le développement de la filiale marocaine du groupe français qui a fait de Casablanca son hub pour l’Afrique francophone. Le nouveau manager entend mettre les bouchées doubles pour consolider le positionnement de l’assureur sur le marché local, et aussi aller chercher des relais de croissance en Afrique subsaharienne. « Le Maroc est un pays qui progresse rapidement en matière d’assurance. Ce secteur a atteint un niveau important, puisqu’il représente environ 3% du PIB. Il y a donc une maturité en termes d’assurance au Maroc », explique Philippe Rocard. Ses priorités à la tête d’Axa Assurance Maroc pour cette année ? D’abord, investir davantage dans la qualité de service offert au client. Dans ce sens, plusieurs initiatives sont prévues. Il s’agit notamment, selon le top management, d’innovations capables de satisfaire les attentes de la clientèle et surtout de les fidéliser, voire en recruter de nouveaux. En deuxième lieu, Axa Assurance Maroc va poursuivre le renforcement de son réseau d’agents généraux afin de pouvoir toucher le plus grand nombre de personnes sur tout le territoire national. Philippe Rocard veut aussi développer l’assurance pour le secteur de la micro-finance au Maroc. Il s’agit là d’une niche sur laquelle l’assureur se positionne de plus en plus, en partenariat avec l’institution de micro-finance basée à Rabat, Al Baraka.


Nouveaux relais de croissance
Actuellement, Axa Assurance Maroc compte 250.000 personnes dans son portefeuille sur ce segment. L’enjeu est d’aller encore plus loin en 2017. « Nous voulons continuer à nous développer dans la micro-finance au profit d’une population qui n’a pas accès à l’assurance. Nous voulons accompagner notre partenaire Al Baraka pour la fourniture de micro-assurance », souligne le PDG d’Axa Assurance Maroc. Il est question aussi de soutenir la croissance de l’entreprise sur le long terme. Dans cette perspective, le groupe Axa Assurance a fait du Maroc son hub pour l’Afrique francophone et le Maghreb pour pouvoir mieux s’attaquer aux marchés subsahariens. L’idée derrière ce regroupement de marchés est de permettre à Casablanca d’aller chercher des relais de croissances sur ces différents marchés. Sur le marché local, Axa Assurance Maroc se prépare à s’attaquer à de nouveaux segments. « Le régulateur est en train d’ouvrir de nouveaux champs comme l’assurance Takaful, l’assurance des catastrophes naturelles ou encore l’assurance liée au chantier de la construction. Ce sont de nouveaux relais de croissance qui nous intéressent», conclut Philippe Rocard.

 
Article précédent

Diamantine, 1ère marque marocaine de prêt-à porter à s’implanter au Liban

Article suivant

Challenge #605