Santé

Privé : Akdital poursuit sa marche pour s’accaparer 20% de la capacité litière nationale [Vidéo]

Grâce à sa nouvelle structure, l’acteur majeur de la santé privée au Maroc se rapproche davantage de son objectif de s’accaparer 20% de la capacité litière nationale.


Akdital Holding a officiellement inauguré, ce mercredi 16 juin, l’Hôpital Privé d’El Jadida. L’établissement, d’un investissement de 220 millions de DH, est une structure médicale pluridisciplinaire, construit selon les normes hospitalières internationales. L’Hôpital Privé d’El Jadida est la première structure sanitaire du Groupe Akdital en dehors de Casablanca, mais aussi son plus grand établissement, employant plus de 400 collaborateurs.

Il est doté d’un total de 220 lits d’hospitalisation dont 21 lits de soins intensifs. La structure dispose de 25 box de réanimation (10 box de de réanimation polyvalente, 4 box de réanimation cardiovasculaire et 11 box de réanimation néonatale), 11 blocs opératoires, un centre de radiologie complet (échographie, mammographie, IRM, radio standard et scanner) et un laboratoire d’analyse médicale doté des dernières technologies.

Lire aussi | RAM : saturation des vols en provenance de 4 pays européens

L’Hôpital dispose également d’une unité de cardiologie chirurgicale et interventionnelle. Cette dernière est consacrée aux actes opératoires sur les cavités et les vaisseaux cardiaques (artères coronaires), sans recours à la chirurgie. L’établissement abrite également en son sein le Centre International d’Oncologie d’El Jadida. Ce centre spécialisé est aussi doté de deux bunkers de dernière génération qui prodigueront des traitements radiothérapeutiques en plus d’un hôpital de jour dédié aux traitements par chimiothérapie. Le Centre bénéficie des différents équipements et services que propose l’Hôpital Privé.

En outre, l’hôpital possède des équipements de dernière génération en vue du traitement de tous types de pathologies. Il dispose ainsi de plateaux techniques modernes permettant notamment le traitement des maladies cardio-vasculaires et neurovasculaires. L’établissement s’est également doté d’un service exclusivement dédié à la stérilisation des instruments chirurgicaux grâce à des autoclaves médicaux qui permettent de dépasser la pression atmosphérique et donc de porter de l’eau liquide au-delà de 100 °C.

L’Hôpital Privé d’El Jadida est donc un complexe hospitalier d’une superficie totale de 15.181 m2 disposant d’équipements modernes offrant aux professionnels de la santé un éco-système de qualité. La structure offre également aux citoyens une prise en charge complète avec une expertise et un accompagnement digne des plus grands hôpitaux du monde. « Même s’il s’agit d’une structure ultramoderne ayant nécessité un grand investissement, les soins proposés s’alignent sur la tarification sanitaire nationale », souligne Dr Rochdi Talib, président-directeur général du Groupe Aktidal.

Lire aussi | Reprise des vols : l’ONMT lance l’opération Welcome Back

Grâce aux soutiens de ses investisseurs et des banques, le Groupe accélérera désormais la cadence de ses investissements dans l’objectif de doubler la capacité litière pour passer de 900 lits actuellement à plus de 1800 à fin 2022. « Grâce aux prochaines ouvertures à Tanger, Agadir, Safi, Khouribga et Kénitra, nous ambitionnons de détenir 20% de la capacité litière nationale du secteur privé », détaille le PDG.

 
Article précédent

Coronavirus. La France met fin à l’obligation du port du masque en extérieur

Article suivant

Agrégation agricole. Un nouveau dispositif réglementaire en vigueur