DigitalFlash-eco

Production de contenu : inwi, un cas d’école

Son expérience mériterait sans doute de figurer dans l’histoire récente de la transition numérique du Maroc, un enjeu majeur pour l’avenir des télécoms.


La digitalisation est en passe de devenir un levier de croissance et de compétitivité qui s’intègre au cœur de la réflexion stratégique et de l’organisation interne de toute entreprise. Pour accompagner ces enjeux, inwi n’a pas hésité à mettre le cap sur la production audiovisuelle et parier sur l’accompagnateur des développeurs de contenu. « Chez inwi, le contenu n’est pas une mode mais un axe de développement stratégique. En 2012, nous avons été pionniers en produisant la première web-série marocaine Switchers. Une série jeune, décalée et fraîche et dont le succès était immédiat : Les deux saisons de la web série totalisent 30 millions de vues. inwi a réédité l’exploit avec de nouvelles séries comme : #Code et Sa3a», souligne-t-on auprès de l’opérateur de télécoms.

Il faut dire qu’au fil des années, les Web séries de inwi sont devenues des rendez-vous incontournables sur l’agenda de la production audiovisuelle nationale. Un contenu divertissant de grande qualité, plébiscité par des millions d’internautes et de téléspectateurs dans toutes les régions du pays. Ces productions donnent du sens à l’engagement de inwi aux côtés des créateurs et des producteurs de contenus marocains et à ses efforts pour généraliser l’accès aux solutions de connexion à très haut débit. Elles permettent ainsi aux internautes et téléspectateurs d’accéder à des contenus alternatifs, modernes, adaptés à leurs exigences et qui répondent à leurs attentes en matière de divertissement.

inwi, un accompagnateur des développeurs de contenu

Ouvert sur son environnement de création et d’innovation, l’opérateur de télécoms a contribué au développement et à la promotion des applications marocaines à succès comme : Trombiya, Ronda, Tomobile Racing ou le jeu à succès « Z7am », premier jeu de course infinie marocain. Fruit d’un partenariat exemplaire entre inwi et la start-up marocaine TheWallGames, Z7am est le premier jeu mobile de course infinie 100% marocain.  Entièrement pensé et développé par des créateurs locaux, Z7am propose aux Gamers des parcours dans un décor 100% casablancais à bord de véhicules emblématiques de la métropole comme le fameux taxi rouge ou les bus de la capitale économique.

Gratuitement disponible sur la plateforme Gaming de inwi la3bin, le jeu a totalisé 10.000 téléchargements en moins d’un mois. Un record de bon augure pour la jeune entreprise marocaine dont Z7am est le tout premier jeu, édité grâce au partenariat avec inwi. Autre application de taille promue par inwi, Coach’in. En effet, engagé pour le bien-être des Marocains et pour les accompagner au quotidien, l’opérateur de télécoms a commencé par lancer cette application, un programme ambitieux de pratique sportive pour tous dans quatre grandes villes marocaines.  Plutôt que de développer « Coach’in » en interne ou à travers un prestataire classique, l’opérateur global noue un partenariat avec la start-up marocaine NextAD. Résultat des courses: une solution pratique et innovante pour démocratiser et faciliter l’accès à la pratique sportive au plus grand nombre. Et le succès est immédiat. Il confirme l’engouement des Marocains pour une activité physique structurée et encadrée. Pour permettre au plus grand nombre de personnes partout dans le pays de bouger et de profiter des bienfaits de cette pratique sportive, inwi lance l’application Coach’in. Gratuitement disponible sur Android et iOS, l’application Coach’in permet de mettre en relation des personnes souhaitant organiser un match ou pratiquer, en groupe, leur discipline sportive favorite.  Depuis son lancement, l’application a été téléchargée plus de 100 000 fois, faisant de Coach’in la première application gratuite pour l’organisation d’activités sportives au Maroc.

In fine, aujourd’hui le dénominateur commun entre ces initiatives reste la marocanité et l’authenticité, puisque inwi produit uniquement du contenu par les Marocains, pour les Marocains. 

 
Article précédent

Brand content : une plus grande proximité entre annonceurs et consommateurs

Article suivant

Il fait l’actu : Rachid Marrakchi, DG de la BMCI