Agriculture

Projet Agribooster : OCP Africa reçoit le soutien du programme des Ponts du Commerce Arabo-Africains

OCP Africa, filiale du groupe OCP, a récemment signé partenariat avec le programme des Ponts du Commerce Arabo Africains (AATB), un programme multi-organisations dirigé par la Société Internationale Islamique de Financement du Commerce (ITFC). En vertu de cet accord, l’AATB s’engage à soutenir le programme Agribooster d’OCP Africa en Côte d’Ivoire.


Il s’agit d’un important programme lancé par OCP Africa et qui bénéficiera à 20.000 agriculteurs en Côte d’Ivoire. Dans le détail, Agribooster met à disposition des riziculteurs l’ensemble des conditions nécessaires pour augmenter leurs rendements et revenus, notamment la fourniture d’engrais de haute qualité et de semences hybrides, la formation aux bonnes pratiques agricoles et à la fertilité des sols ainsi que l’accès au marché. Le programme contribuera également à préserver la santé des travailleurs agricoles du pays, dans le contexte continu de pandémie de la COVID-19, en leurs fournissant des équipements de protection individuels adaptés.

Lire aussi| Coronavirus : seules les personnes vaccinées peuvent accomplir la Omra

« La Covid19 a mis en évidence les limites de nos modèles de production actuels. Les répercussions de la pandémie sur la sécurité alimentaire exigent de nouveaux modèles holistiques pour produire suffisamment de nourriture en Afrique. Le programme Agribooster est un bon exemple d’initiative destiné à supporter les systèmes alimentaires africains à devenir plus résilients, et nous sommes heureux d’avoir l’ITFC comme partenaire en Côte d’Ivoire », a souligné Dr Mohamed Anouar Jamali, Directeur Général d’OCP Africa. « La subvention de l’ITFC pour le programme OCP Africa Agribooster en Côte d’Ivoire a pour objectif de minimiser l’impact économique de la COVID-19 en maintenant les chaînes d’approvisionnement alimentaire mondiales mais aussi en améliorant les chaînes de valeur agricoles du pays surtout pendant les circonstances difficiles. Les pays africains doivent en effet s’efforcer de sécuriser leur production agricole locale, afin de minimiser leur dépendance aux importations mais aussi dans le but de renforcer la sécurité alimentaire de leurs populations », a, pour sa part, Hani Salem Sonbol, Directeur Général de l’ITFC.

Lire aussi| The Green Future Index 2021 : le Maroc, 26ème pays le plus vert au monde

Force est de noter que le programme Agribooster d’OCP Africa est consacré au développement durable de l’agriculture, et permet une formation approfondie aux bonnes pratiques agricoles et un suivi régulier tout au long de l’année. À l’échelle du continent, ce programme a touché plus de 630 000 petits exploitants agricoles dans quatre pays (Ghana, Sénégal, Nigéria and Côte d’Ivoire), avec une augmentation de leur rendement allant jusqu’à 40 % pour les principaux exploitants.

 
Article précédent

The Green Future Index 2021 : le Maroc, 26ème pays le plus vert au monde

Article suivant

Entrepreneurs marocains à l'étranger : la CGEM et le CCME s’allient