Energie éolienne

Projet Eolien Intégré 850 MW : l’ONEE reçoit les offres de 5 soumissionnaires

L’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE) a reçu, vendredi 30 octobre, les offres techniques et industrielles ainsi que les offres commerciales relatives au développement, à la conception, au financement, à la construction et à l’exploitation et la maintenance du Projet Eolien Intégré 850 MW.
 

L’office a annoncé également avoir procédé par la même occasion à l’ouverture, en séance publique, des offres techniques et industrielles susmentionnées déposées par l’ensemble des 5 groupements qualifiés.


Dans le premier groupement, on retrouve les Espagnols ACCIONA WIND POWER et ACCIONA ENERGIA.

« EDF ENERGIES NOUVELLES » (France), « QEWC » (Qatar), « FIPAR » (Maroc) et « ALSTOM WIND » (Espagne) figurent  dans le 2ème groupement.
« ACWA POWER » (Arabie Saoudite) et « GAMESA EOLICA SL » (Espagne) sont dans le 3ème.
Pour ce qui est du 4ème, il s’agit de  NAREVA HOLDING (Maroc), ENEL GREEN POWER (Italie) et SIEMENS WIND POWER (Allemagne).
Enfin, en ce qui concerne le 5ème groupement, il est composé de l’Emirati INTERNATIONAL POWER SA, le Britannique INTERNATIONAL POWER PLC, et le Français VESTAS FRANCE SAS ».
 
Conformément au règlement de cet appel d’offres,  la Commission d’évaluation assistée par les conseillers techniques, juridiques et financiers de l’ONEE procédera  à l’examen desdites offres techniques et industrielles. L’ouverture des offres commerciales des soumissionnaires, dont les offres techniques et industrielles seront déclarées conformes, sera effectuée à l’issue de cette évaluation.

Pour rappel, le Projet Eolien Intégré 850 MW se compose de cinq parcs éoliens, à savoir, Midelt 150 MW, Tiskrad (Tarfaya) 300 MW, Tanger II 100 MW, Jbel Lahdid (Essaouira) 200 MW et Boujdour 100 MW. Ils seront mis en service au cours de la période 2017- 2020.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Dernière chance pour les titulaires d’un nom de domaine « .ma »

Article suivant

Les Marocains envoient de moins en moins de SMS