International

Prolongation de 48h de l’ultimatum fixé au Qatar

L’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, le Bahreïn et l’Égypte ont annoncé lundi 03 juillet 2017 avoir décidé, à la demande du Cheikh Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, émir de l’État du Koweït, de prolonger de 48 heures l’ultimatum fixé au Qatar pour répondre à leur liste de demandes.


Selon l’agence officielle saoudienne SPA, l’Arabie saoudite et ses alliés ont accepté de prolonger l’ultimatum après l’annonce par le Qatar qu’il devait remettre lundi à l’émir du Koweït, qui mène une médiation dans la crise du Golfe, sa réponse à leurs demandes, exigeant notamment la fermeture de la chaîne de télévision « Al Jazeera » et d’une base militaire turque ainsi que la réduction des relations avec l’Iran.

Depuis début juin 2017, l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, l’Égypte et le Bahreïn ont annoncé la rupture des relations diplomatiques et la suspension de toutes les liaisons aériennes et maritimes avec le Qatar.

 
Article précédent

«Le Maroc déterminé à contribuer à l'émergence d’une Nouvelle Afrique»

Article suivant

Al Omrane : 5,7 milliards de DH d'investissements en 2017