Actualités

Protection des cétacés : Le Maroc en première ligne

La présidence de l’organisation de l’Accord de conservation des cétacés de la Mer noire, de la Méditerranée et de la zone atlantique adjacente (ACCOBAMS) a été confiée au Maroc, mardi à Tanger lors de la première journée de la 5ème réunion des Parties à l’accord.


Le Maroc assurera, jusqu’à novembre 2017 en la personne de Zakia Driouch, secrétaire générale du département de la Pêche maritime, la présidence de l’organisation de l’Accord de conservation des cétacés de la Mer noire, de la Méditerranée et de la zone atlantique adjacente (ACCOBAMS), une instance chargée de réduire les menaces qui pèsent sur cette espèce, notamment en améliorant l’état des connaissances sur ces animaux. C’était mardi dernier à Tanger lors de la première journée de la 5ème réunion des Parties à l’accord.

Zakia Driouch a, à cet effet, présidé la séance de présentation des rapports d’activité du secrétariat de l’ACCOBAMS et du comité scientifique de l’accord, en présence de SAS le Prince Albert II de Monaco et du ministre de l’Agriculture et de la Pêche Maritime, Aziz Akhannouch.

La 5ème réunion des Parties à l’ACCOBAMS, qui se poursuit jusqu’au 8 novembre, connait la participation des 23 pays signataires de cet accord. 

 
Article précédent

Fusions-acquisitions : la France et le Royaume-Uni en tête des investisseurs étrangers

Article suivant

prochaine du 2ème Forum Maroc-Asie des affaires