AutomobileFlash-eco

PSA donne un coup d’accélérateur à son usine de Kénitra

Le constructeur automobile français revoit ses ambitions au Maroc à la hausse.


Son usine sise à l’Atlantic Free Zone de Kénitra bénéficiera d’un coup d’accélérateur. L’unité produira dès 2019 des moteurs et des véhicules et disposera d’une capacité initiale de production 100.000 véhicules/an. Elle s’appuiera sur le tissu de fournisseurs marocains permettant d’atteindre dès le démarrage un taux d’intégration locale de 60% et de 80% à terme. Compte tenu du succès de ses produits au niveau mondial et dans la région Moyen-Orient et Afrique, le Groupe PSA a décidé de doubler la capacité de son site de production de Kénitra et de la porter à 200.000 véhicules/an dès 2020. Cette capacité additionnelle est un facteur décisif d’accélération du développement de l’écosystème du Groupe PSA au Maroc.

L’annonce a été faite à l’occasion d’une conférence de presse organisée le mardi 04 septembre 2018. Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Économie numérique, s’y est félicité des excellentes relations entre le royaume du Maroc et le Groupe automobile français : « l’Écosystème PSA se déploie avec une cadence de réalisations soutenue et des accomplissements importants. Le tissu d’acteurs se diversifie avec l’implantation de nouveaux équipementiers, le taux d’intégration gagne en profondeur, le volume d’achat local se développe et un écosystème R&D se construit»,  a-t-il souligné en ajoutant que « le projet constitue une vraie locomotive de développement d’un secteur qui enregistre d’excellentes performances ».

Cette décision atteste le dynamisme du Groupe PSA dans la région et en particulier au Maroc. « Le Groupe PSA met en place au Maroc un dispositif complet couvrant l’ensemble de la chaîne de valeur automobile, notre projet n’a pas d’équivalent en Afrique», a déclaré à cette occasion Jean Christophe Quémard Quémard, qui souligne qu’ « aujourd’hui nous franchissons une nouvelle étape en doublant le capacitaire de notre usine de Kénitra à horizon 2020 ».

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Challenge #661

Article suivant

Internet mobile : inwi montre ses muscles