Pandémie

Quarantaine obligatoire même pour les Marocains vaccinés au retour d’un voyage autorisé à l’étranger

Le Maroc impose-t-il une quarantaine aux Marocains vaccinés de retour de l’étranger après un voyage autorisé (motif impérieux) ? La quarantaine est exigée lors de votre retour dans le pays. Explication.


Depuis le samedi 8 mai dernier, les passagers marocains disposant d’une déclaration sur l’honneur, d’un test PCR négatif de moins de 48 heures, d’une autorisation de sortie du territoire national marocain délivrée par le ministère de l’Intérieur (préfecture ou province) et d’un justificatif d’une réservation confirmée (quittance de paiement) dans l’un des 6 hôtels désignés par les autorités marocaines, peuvent rentrer au Maroc. Quid des passagers marocains déjà vaccinés contre la covid-19 ?

Selon une source aéroportuaire, que le passager marocain soit vacciné ou pas, il doit non seulement présenter tous ces documents à son arrivée au Maroc, mais il lui est aussi exigé d’observer une quarantaine de dix jours dans l’une des structures hôtelières désignées par les pouvoirs publics qui sont : hôtel Atlas (Nouaceur), hôtels Onomo (Boulevard Al Massira ou Nouaceur), hôtels Ibis (Casa port, boulevard Abdelmoumen), hôtel Delta Atlas (boulevard Mohammed V). Force est de préciser que cles hôtels précités concernent les vols atterrissant à Casablanca.

Lire aussi| Le renseignement militaire espagnol avait alerté Pedro Sanchez que le Sahara est un «casus belli» pour le Maroc [Rapport]

Cependant, notre source tient à préciser que ces dispositions ne concernent pas les passagers marocains en provenance des pays avec lesquels le Maroc n’a pas suspendu les vols tels que le Sénégal, Côte d’Ivoire, Mauritanie, Etats-Unis, Qatar, Dubaï, le Canada, Arabie saoudite,…

Seuls les passagers marocains en provenance des pays avec lesquels le Maroc avait décidé de suspendre les vols, et transitant par un des pays avec lesquels les vols ont été maintenus, sont concernés par ces dispositions, ajoute notre source qui estime le nombre de pays, dans ce cas, à une cinquantaine, dont la France, l’Espagne, l’Italie, la Turquie, l’Afrique du Sud.

A noter que la suspension des vols directs avec ces pays est officiellement maintenue, du moins jusqu’au 10 juin prochain.  Le dernier Notam (message destiné aux navigants aériens) de la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) avait fixé le 10 juin comme date théorique pour la reprise du trafic aérien de passagers.   Après la prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 juillet par le gouvernement, nombreux sont ceux qui se demandent si la suspension du trafic aérien va être levée.

Si pour l’instant, la DGAC n’a pas encore communiqué sur la question, le Maroc pourrait rouvrir ses frontières et autoriser de nouveau les vols dès le vendredi 11 juin 2021. Sur les réseaux sociaux et notamment sur Twitter, plusieurs compagnies aériennes dont Transavia et Royal Air Maroc ont répondu aux questions des voyageurs concernant la reprise des vols. La compagnie aérienne nationale a ainsi affirmé que « les vols à partir du 11 juin sont confirmés sous réserve de la réouverture de l’espace aérien ».

Lire aussi| Conseil de gouvernement : Abdelaziz Babqiqi nommé Directeur de l’OMPIC

 
Article précédent

Le renseignement militaire espagnol avait alerté Pedro Sanchez que le Sahara est un «casus belli» pour le Maroc [Rapport]

Article suivant

L’Etat-major des FAR confirme les zones concernées par l’exercice “African Lion 2021”