Politique

Qui est Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation ?

Le Roi Mohammed VI a nommé, jeudi 7 octobre, les membres du nouveau gouvernement. Retour sur le parcours de Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation.    


Déjà en décembre 2020, cet ancien-Président de l’Université Cadi Ayyad de Marrakech poursuivait son ascension professionnelle. Abdellatif Miraoui devenait le Directeur de l’Institut national des sciences appliquées de Rennes (Insa Rennes-France) pour un mandat de cinq ans renouvelables. Il ne va pas boucler une année entière à la tête de cette prestigieuse institution. Abdellatif Miraoui a été nommé ce 7 octobre 2021 par S.M. le Roi au poste ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation. C’est dire qu’il est vraiment dans son domaine.

Lire aussi | Qui est Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce ?

Né à Fkih Ben Salah le 13 janvier 1962, Abdellatif Miraoui est Docteur en sciences pour l’ingénieur de l’Université de Franche Comté en France (1992). Il a obtenu son diplôme d’Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) en 1999. Miraoui est Professeur des universités à l’UTBM depuis septembre 2000 et a été promu à la 1 ère Classe des Professeurs en 2005. Il a été également Maître de Conférences à l’université de Dijon de 1993 à 1995, à l’Institut Universitaire de Formation des Maîtres (IUFM) et à l’université de Franche Comté de 1995 à 1999. Il a exercé comme Ingénieur au sein de la société Alsthom (1986) et Ingénieur conseil chez Paduch à Colmar – France (1988). De mai 2011 à juillet 2020, Abdellatif Miraoui a présidé l’université Cadi Ayyad de Marrakech.

Lire aussi | Qui est Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie sociale et solidaire ?

Ses activités de recherche concernent le traitement et la gestion de l’énergie (martgrids, énergies renouvelables, pile à combustible) ainsi que la modélisation et l’optimisation des chaînes de traction. Les applications privilégiées sont relatives au transport terrestre et traitent plus particulièrement les aspects liés à la modélisation et à la conception des systèmes de traction des véhicules électriques et hybrides. Il a dirigé et animé une équipe de recherche, composée de 21 Enseignants-Chercheurs et 22 doctorants, au sein du laboratoire Systèmes Et Transport (SET) de l’UTBM. Il a encadré 28 thèses dont 22 déjà soutenues. Miraoui est par ailleurs, co-auteur de 4 ouvrages et directeur de 32 thèses de doctorat. Il est l’homme qu’il faut à la place qu’il faut.

 
Article précédent

Qui est Mohamed Sadiki, ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts ?

Article suivant

Qui est Ghita Mezzour, ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de la Transition numérique et de la Réforme administrative ?