Politique

Qui est Ahmed Toufiq, ministre des Habous et des Affaires islamiques?

Le Roi Mohammed VI a nommé, jeudi 7 octobre, les membres du nouveau gouvernement. Retour sur le parcours d’Ahmed Toufiq, ministre des Habous et des Affaires Islamiques.


Ahmed Toufiq, ministre des Habous et des Affaires Islamiques, est né le 22 juin 1943 à Marigha (Haut Atlas).
Toufiq, qui est ainsi reconduit dans le même poste qu’il occupait depuis l’année 2002, a poursuivi ses études primaires et secondaires à Marrakech. Il a obtenu, en 1968, une licence en Lettres (option histoire) de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de Rabat. Il est également titulaire d’un certificat d’archéologie.

Lire aussi | Qui est Nizar Baraka, Ministre de l’Equipement et de l’Eau?

Toufiq a été vice-doyen de la faculté des Lettres de Rabat (1976-1978) où il est professeur d’Histoire. Il a été, ensuite, nommé Directeur de l’Institut des Etudes Africaines (1989-95), puis Directeur de la Bibliothèque Générale (1995- 2002).
Il est l’auteur de nombreuses études et communications sur l’histoire du Maroc. Parmi ces études, nous pouvons citer notamment sa thèse magistrale sur la société marocaine au XIXème siècle – Inoultane 1850-1912 (1984), Islam et Développement, Les juifs de Demnat et le Maroc et l’Afrique occidentale à travers les âges.

Il a également entrepris plusieurs activités scientifiques et collaboré à la rédaction de l’Encyclopédie du Maroc (Dictionnaire alphabétique des connaissances concernant le passé et le présent du Maroc). Il avait été nommé par le Roi Mohammed VI, le 2 avril 2010 en tant que président de la Fondation de la mosquée Hassan II de Casablanca.

Lire aussi | Qui est Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice?

Toufiq était également membre du comité de rédaction de la revue de la faculté des Lettres de Rabat et de l’Annuaire Bibliographique, le Livre Marocain, publié par l’association des Auteurs Marocains. Ahmed Toufiq s’est également distingué en tant que romancier avec « Jarat Abi Mussa » (Les voisines d’Abi Moussa- 1997) puis « Assayl » (le torrent-1998) et « l’Arbre et la Lune ».

 
Article précédent

Qui est Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice?

Article suivant

Qui est Mohamed Hajoui, le Secrétaire général du gouvernement ?