Industrie

Qui est derrière l’offre de rachat de la Samir ?

C’est la bonne surprise que personne n’attendait : un acheteur anonyme a fait part de son intention de reprendre la Samir. Il est même prêt à mettre 31 milliards de DH sur la table. Qui est-il ? Contacté par Challenge.ma, Mohamed El Krimi, syndic de la Samir, nous a précisé que l’identité du racheteur n’a pas été dévoilée. « L’offre a été soumise par le cabinet d’avocats italien, Studio Mazzenti & Partners. Nous allons voir si elle est sérieuse », indique l’expert-comptable qui a été désigné il y a un peu plus d’une année par le tribunal du Commerce de Casablanca au poste de syndic judiciaire de la Samir dans le cadre de la décision de liquidation de cette dernière, prononcée le 21 mars 2016.
Il faut dire que ce rebondissement intervient alors que le juge commissaire devait statuer sur le prix minimum de la mise en vente de la Samir. En effet, l’audience a été reportée au lundi 2 janvier 2017. C’est dire que le Tribunal de Commerce de Casablanca s’offre le temps nécessaire pour évaluer cette offre de rachat. La prochaine audience sera donc consacrée à la poursuite de l’étude du dossier pour déterminer le montant minimum de mise en vente.
Pour rappel, la Cour d’Appel du tribunal de commerce de Casablanca a confirmé en juin dernier la liquidation judiciaire de la Samir en raison de la situation financière critique de l’entreprise. Une décision qui n’a pas plu à l’actionnaire principal, le milliardaire saoudien Mohammed Hussein Ali Al Amoudi, qui a déposé une plainte devant le tribunal de l’Union européenne et celui du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI), basé aux Etats-Unis.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Ruée des investisseurs privés vers Drâa-Tafilalet

Article suivant

Marrakech 7ème destination préférée des Français