Politique

Qui est le nouveau porte-parole du gouvernement ?

Après le départ de Mustapha El Khalfi de l’équipe d’El Otmani, les observateurs politiques au Maroc sont curieux de connaître le profil du nouveau porte-parole officiel du gouvernement.

L’annonce, hier, de la nouvelle mouture de l’Exécutif révèle l’identité du successeur d’El Khalfi. Il s’agit de Hassan Abyaba, professeur universitaire à la faculté de droit de Casablanca et porte-parole de l’Union constitutionnelle (UC). Faisant partie de la nouvelle équipe gouvernementale, Abyaba a été nommé ministre de la Culture, de la Jeunesse et du Sport, porte parole du gouvernement.


C’est donc à ce natif de la Province de Settat que reviendrait la mission de communiquer avec la presse. Les organes médiatiques espéreraient que cet universitaire ferait plus dans la transparence et moins dans la rhétorique, comme son prédécesseur.

Lire aussi : Officiel. Gouvernement : les nouveaux entrants

Titulaire d’un doctorat en études géopolitiques et d’un doctorat national en gestion des ressources humaines de l’Université Mohammed V de Rabat en 2010, Dr Hassan Abyaba a suivi des cours de formation dans le programme de leadership politique américain. Il a également suivi des cours de formation à l’Académie allemande pour la supervision de programmes de développement et la formation à la gestion et au leadership, ainsi que des cours de formation aux États-Unis pour organiser des négociations. Il occupait jusque-là le poste de président du Centre d’études stratégiques Ibn Battuta au Maroc.

Professeur d’enseignement supérieur à l’Université Hassan II de Casablanca, Abyaba a été élu à l’unanimité, le 15 avril 2018, à la présidence de l’Union libérale arabe en Jordanie. Ancien directeur général de l’école saoudienne de Rabat affiliée au ministère de l’Éducation saoudien, il a participé à plusieurs réunions et séminaires scientifiques et éducatifs dans de nombreux pays arabes et étrangers. Il écrit des articles scientifiques, journalistiques et culturels dans des revues nationales et internationales.

Le nouveau porte-parole du gouvernement collabore également, par le biais de recherches spéciales, avec de nombreuses organisations internationales ayant une dimension géostratégique et développementale.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Forum d'affaires Maroc-France : Dakhla, futur hub régional

Article suivant

L’association Jossour FFM réclame plus de femmes chefs d’entreprises