Politique

Qui est Nizar Baraka, Ministre de l’Equipement et de l’Eau?

Le Roi Mohammed VI a nommé, jeudi 7 octobre, les membres du nouveau gouvernement. Retour sur le parcours de Nizar Baraka, Ministre de l’Equipement et de l’Eau.


Né en 1964 à Rabat, Nizar Baraka est un homme politique et un économiste. Il est le petit-fils d’Allal El Fassi (homme politique, écrivain, universitaire, député et ministre marocain) et marié à Radia El Fassi, la fille de l’ancien Premier ministre Abbas El Fassi.

Après avoir obtenu son baccalauréat en 1981, il s’inscrit à la faculté de droit de l’Université Mohammed V où il obtient un diplôme en économétrie. Il s’installe ensuite à Marseille pour poursuivre ses études doctorales à l’université d’Aix-Marseille, et obtient son doctorat en économie en 1992. Après une expérience en tant que professeur à la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de l’université Mohammed V-Agdal et à l’Institut national de la statistique et de l’économie appliquée, il rejoint le ministère des Finances en 1996, où il occupera plusieurs postes, dont celui de chef du service de l’actualité économique à la direction des études et des prévisions financières du ministère des Finances, puis de chef de la division de la politique économique et de chef de la division de la synthèse macro-économique, avant d’être nommé sous-directeur de la direction des études et des prévisions financières en 2006.

Lire aussi | Qui est Mustapha Baitas, ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé des relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement ?

Le 15 octobre 2007, il est nommé ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des affaires économiques et générales dans le gouvernement El Fassi. Le 3 janvier 2012, il devient ministre de l’Économie et des Finances dans le gouvernement Benkirane. Le 9 juillet 2013, il présente sa démission au chef du gouvernement, suite à la décision prise par son parti de l’Istiqlal de se retirer du gouvernement.

Le 21 août 2013, il est nommé président du Conseil économique, social et environnemental, en remplacement de Chakib Benmoussa, nommé ambassadeur du Maroc en France jusqu’en décembre 2018. Baraka a piloté le dialogue stratégique Maroc-USA sur le volet économique et a dirigé le comité scientifique de la COP22. Ayant rejoint le parti de l’Istiqlal en 1981, il en est devenu secrétaire général le 7 octobre 2017.

 
Article précédent

Rachid Talbi Alami et Enaam Mayara candidats à la présidence des deux chambres du Parlement

Article suivant

Qui est Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice?