Enseignement

Rabat : L’Ecole belge lance ses programmes préparatoires

Pour sa deuxième rentrée scolaire, l’école belge de Rabat innove avec la mise en place de programmes préparatoires destinés aux futurs élèves qui feront leur entrée en sixième primaire (P6 -dernière année primaire-) et première secondaire (S1 -première année collège-).


En mettant le focus sur ces classes charnières, l’EBM Rabat s’assure ainsi de donner la meilleure préparation aux futurs élèves pour la poursuite de leur cursus secondaire au sein du système belge. Les programmes préparatoires seront axés sur le renforcement des compétences disciplinaires notamment en mathématiques, en français, ainsi que sur le développement des compétences transversales, par l’appropriation des démarches mentales, des manières d’apprendre et des attitudes relationnelles.

Ces programmes préparatoires sont organisés sous forme de modules, dispensés certains samedis et totalisant 21 matinées plus 3 journées complètes, en tenant compte des calendriers scolaires de l’année 2019-2020. Ils ont pour objectif ultime de faciliter et de réussir l’intégration des futurs élèves afin de leur assurer les conditions optimales pour un bon parcours académique au sein de l’école belge de Rabat. Ces programmes préparatoires ne concernent que les élèves qui aspirent à rejoindre le système d’enseignement belge et ne concernent pas ceux déjà inscrits au sein de l’établissement.

La mise en place de ces programmes préparatoires pour la rentrée 2019-2020 coïncide avec l’arrivée d’Axel Bex, qui intégrera la Direction de l’école belge de Rabat, à partir de la prochaine rentrée. Ce nouveau responsable a été pendant près de dix ans, directeur d’un lycée de grande renommée, le Lycée Mater Dei à Bruxelles. A Rabat, il sera notamment chargé de préparer la rentrée 2020, de lancer les programmes préparatoires, de constituer une équipe pédagogique compétente et motivée, ainsi que de mettre en place l’infrastructure nécessaire à sa mission.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Juridictions financières : approbation d'un projet de loi

Article suivant

Il fait l'actu : Hicham Lahlou, designer