Flash-ecoTransport aérien

RAM : cérémonie de livraison à Seattle de 2 avions 787-9 et 737-8 Max par Boeing

Cinq jours après avoir acté officiellement à New York son adhésion à Oneworld, la troisième plus grande alliance de compagnies aériennes dans le monde, Royal Air Maroc (RAM) vit, ce 10 décembre 2018, un autre moment fort à Seattle à travers une cérémonie de livraison d’avions Boeing, en présence de plusieurs hauts responsables des deux compagnies.


Ihssane Mounir, vice-président senior des ventes et du marketing de Boeing et Abdelhamid Addou, PDG de la RAM 1

La délégation marocaine conduite par Hamid Addou, président de Royal Air Maroc, et comprenant Adil Jalali, directeur téchnique, Adil Messeoudi, chef du département Gestion de flotte de la compagnie aérienne nationale et de Ilham Kazzini, directeur des Pôle développement et support RAM, a multiplié les rencontres (briefings sur la production des 737MAX et des 787)  et visites d’usines (entre autres, l’usine Renton qui produit des B737 MAX) avec les responsables de l’avionneur américain, notamment Florent Groberg, directeur de cabinet du président de Boeing, Ihssane Mounir, vice-président des ventes et du Marketing de Boeing, Jean Thouin, directeur des ventes Europe du constructeur, Caroline Tourrier, directrice de communication Boeing France et Afrique du Nord et Yassine Herraz, directeur des ventes Aircraft Engines Afrique du Nord et de l’Ouest de GE Aviation.

Ihssane Mounir, vice-président senior des ventes et du marketing de Boeing, Abdelhamid Addou, PDG de la RAM et Jean Thouin, directeur des ventes Europe et Afrique du Nord de Boeing

 

Abdelhamid Addou, PDG de la RAM

La cérémonie de livraison a été marquée par la signature du Certificat de livraison et d’acceptation de deux appareils, le 787-9 et le 737Max, qui seront livrés respectivement ces 11 et 21 décembre 2018.

Caroline Tourrier, directrice de communication Boeing France et Afrique du nord
Florent Groberg, directeur de cabinet de Kevin McAllister, directeur général de la division Boeing Aviation Commerciale
Jean Thouin, directeur des ventes Europe et Afrique du Nord de Boeing

 

Une préférence pour Boeing

À travers cette livraison, l’avionneur américain reste le constructeur préféré de la compagnie aérienne qui, pour renforcer sa flotte, lui avait passé en décembre 2017 une commande de 4 nouveaux avions 787-9 Dreamliners, évaluée à 1,1 milliard de dollars au prix catalogue.

 

À cela s’ajoutent quatre autres Boeing 737 MAX 8 commandés cette année et dont le premier exemplaire sera livré ce 21 décembre. Les quatre 737 MAX 8 attendus seront progressivement déployés à partir du 31 mars 2019 au départ de la base de RAM à Casablanca-Mohammed V, initialement vers Accra, Lagos, Londres-Heathrow entre autres.

Quant au 787-9 qui sera livré demain, il entrera en service le 21 décembre 2018 vers l’aéroport de New York-JFK, à raison de quatre rotations hebdomadaires en alternance avec celles déjà opérées en 787-8. Le lendemain, le nouvel avion devrait s’envoler vers Alger avec trois vols par semaine combinés avec la desserte de Montréal.

Ces deux dernières routes seront le 3 février 2019 réduites à deux vols par semaine, permettant au 787-9 d’être utilisé vers Sao Paulo-Guarulhos.  Ainsi, Royal Air Maroc, qui a déjà pris livraison de cinq 787-8, portera sa flotte de 787 à un total de neuf avions.

La compagnie aérienne nationale exploite les 787 sur les routes internationales de Casablanca vers l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, le Moyen-Orient et l’Europe et prévoit de densifier le service à ces zones avec les avions supplémentaires.

Lire aussi https://www.challenge.ma/royal-air-maroc-devient-membre-officiel-de-lalliance-oneworld-101790/

Pour rappel, la RAM utilise une flotte exclusivement Boeing (737-700 et -800, 767-300ER et Dreamliner), à l’exception de cinq ATR 72-600 et quatre Embraer 190. « Nous sommes heureux de réceptionner ces acquisitions. Le 787-9 et le 737 Max font partie de l’avenir de notre flotte. Notre vision est d’être la compagnie aérienne leader en Afrique en termes de qualité de service, de qualité des avions et de connectivité. Commander ces avions de nouvelle génération met notre compagnie sur la bonne voie pour réaliser cette vision. Car, ils nous dotent d’une nouvelle livrée, nous permettent également d’ouvrir de nouvelles, comme celle que nous allons lancer en avril prochain sur Miami. Les Etats-Unis et l’Amérique du Nord, notamment le Canada sont des marchés très importants pour nous. D’ailleurs, nous prévoyons de belles choses pour ce marché canadien. C’est ma première visite à Seattle. Voilà deux ans que nous essayons d’organiser cela », a souligné Hamid Addou.

Boeing est en effet un partenaire de longue date du Maroc dans le domaine de l’aéronautique, où l’entreprise soutient le développement de l’industrie et des ressources humaines qualifiées. A ce titre, Boeing a été l’une des premières grandes entreprises mondiales à investir dans l’aéronautique au Maroc, à travers MATIS Aerospace, une joint-venture avec le groupe Safran basée à Casablanca, qui emploie plus de 1 000 collaborateurs pour la fabrication de faisceaux de câbles pour Boeing et d’autres sociétés aérospatiales.

Quels sièges pour les nouveaux avions de la RAM ?

MATIS Aerospace est un fournisseur de haute qualité, reconnu par le prix Boeing Performance Excellence Award.

 

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Il fait l’actu : Anas Guennoun, président de EFE-Maroc

Article suivant

Startups : les paiements par carte bancaire en devises bientôt rehaussés