Société

Ramadan : El Ouafa annonce une abondance des produits à forte consommation

Mohammed El Ouafa, a démenti catégoriquement une éventuelle hausse du prix du butane à 12 litres, qui reste fixé à 40 dirhams. « Il n’y aura aucune hausse des prix du butane. Les informations qui circulent sur une éventuelle hausse sont infondées et le prix reste fixé à 40 dirhams auquel s’ajoute le prix du transport », a déclaré à la presse El Ouafa, à l’issue d’une réunion tenue mardi à Rabat consacrée au suivi des prix et de l’état d’approvisionnement des marchés durant le mois sacré du Ramadan, ainsi qu’à l’intervention des services chargés du contrôle et de la protection du consommateur. « Il sera procédé au contrôle du poids et des prix au niveau du marché », a affirmé le ministre.


La situation d’approvisionnement des marchés des différentes régions du Royaume se caractérise cette année par une « abondance » de l’offre des produits à forte consommation durant le mois de Ramadan.  « Le Maroc dispose de stocks suffisants des produits les plus consommés en ce mois de jeûne, comme les légumineuses (pois chiches et lentilles, notamment), le lait et le poisson. Plusieurs dispositions ont été prises pour le renforcement des contrôles des prix, de la qualité des produits et l’approvisionnement des marchés durant le mois de Ramadan », rassure le ministre de la Gouvernance et des affaires générales. Egalement, l’offre répond « largement » à la demande, notamment en ce qui concerne les produits de large consommation durant ce mois, à savoir le sucre, le beurre, les huiles, les épices et les dattes, rappelant à ce titre le projet de décret relatif à la caution de bonne exécution des opérations d’importation des céréales et des légumineuses.

 
Article précédent

AMMC: Feu vert pour le « NEXANS Act 2016 »

Article suivant

Simplon ouvre sa succursale au Maroc