Social

Ramedistes : Autorisation de retrait de l’aide financière dans des cas exceptionnels

Le retrait des aides financières, accordées aux Ramedistes dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire décrété, peut se faire, à titre exceptionnel à compter de ce lundi 13 avril, si le bénéficiaire est en incapacité de se déplacer ou décédé.


« Les aides financières accordées aux Ramedistes, dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire décrété, sont servies aux seuls chefs de ménages. Toutefois, dans le cas où le chef de ménage est décédé ou se trouve dans l’incapacité de se déplacer et dans le cas où la carte nationale d’identité du chef de ménage est perdue ou n’est plus valide, le retrait de l’aide financière peut se faire, à titre exceptionnel », indique le ministère dans un communiqué, précisant que cette procédure entrera en application à compter du lundi 13 avril.

Lire aussi : Comment les travailleurs de l’informel pourront bénéficier du fonds de soutien

Dans le cas où le chef de ménage est décédé, son conjoint est autorisé à retirer le montant de l’aide sous réserve de présenter sa carte nationale, la carte d’identité du défunt, le certificat de décès et la carte Ramed portant l’identité du défunt et celle du conjoint, explique la même source. Si le bénéficiaire est malade ou en incapacité de se déplacer, il est autorisé à charger quelqu’un de son entourage proche pour retirer l’aide, fait savoir le communiqué. Pour ce faire, ce dernier doit présenter la carte d’identité du bénéficiaire, un justificatif de l’incapacité de se déplacer, ainsi que la carte d’identité de la personne mandatée pour le retrait portant la même adresse que celle sur la carte nationale du bénéficiaire ou à défaut habitant à proximité. Dans ce cas, l’employé de l’agence bancaire ou de l’établissement de paiement, doit identifier l’identité de la personne qui a retiré le montant.

Lire aussi : Ce que vous devez savoir sur le coronavirus

Pour les bénéficiaires dont la carte nationale d’identité n’est plus valide, le retrait de l’aide financière peut se faire sur la base de la carte d’identité expirée. Les Ramedistes ne disposant plus de leurs cartes nationales d’identité, ils pourront fournir toute preuve d’identité officielle valide mentionnant leur numéro de la carte d’identité nationale, leur photo et leur nom complet (Carte Ramed, permis de conduire, Passeport).

 
Article précédent

Coronavirus : 85 nouveaux cas confirmés au Maroc, 1.746 au total, ce lundi à 10h

Article suivant

Coronavirus : De nouvelles mesures pour les entreprises