Société

Rapatriement de 7.100 travailleuses saisonnières marocaines de Huelva à partir de ce samedi

Les travailleuses saisonnières marocaines de Huelva (Espagne) seront rapatriées par voie maritime à partir de samedi, annonce l’ambassade du Maroc à Madrid.


Depuis la fin de la campagne agricole, il y a un mois, les travailleuses se sont retrouvées bloquées en Espagne , sans travail, loin de leurs enfants, et sans possibilité de revenir au pays, à cause de la fermeture des frontières aériennes, terrestres et maritimes du Maroc suite à la pandémie du coronavirus, a rapporté le journal El País. Elle sont 7 100 saisonnières marocaines qui avaient participé à la campagne agricole de Huelva, dans le cadre du programme de migration circulaire entre les deux pays.

Lire aussi|Coronavirus : plus de 13 millions de cas déclarés dans le monde

« L’ambassade du Royaume du Maroc en Espagne, en collaboration avec le gouvernement espagnol et la Communauté Autonome d’Andalousie, lancera, à partir du samedi 18 juillet 2020, un plan de rapatriement par voie maritime, au profit de 7.100 travailleuses saisonnières marocaines, qui ont participé à la campagne agricole de Huelva, dans le cadre du programme de migration circulaire entre les deux pays », indique la représentation diplomatique.

Dans ce contexte, « l’ambassade du Royaume du Maroc tient à remercier le ministère des Affaires étrangères, l’Union européenne, le Secrétariat d’Etat aux Migrations, ainsi que le président de la Junta et toute l’équipe du gouvernement d’Andalousie pour leur précieuse collaboration, leur suivi et leur grand intérêt accordé à la situation des travailleuses saisonnières marocaines ».

Lire aussi|Coronavirus : le monde ne va pas revenir à la normalité dans un « avenir prévisible » (OMS)

Cette opération intervient suite à un accord conclu entre les autorités marocaines et espagnoles. L’accord prévoit une campagne de dépistage pour toutes les saisonnières qui sera prise en charge par le gouvernement andalou. Ce dernier se chargera également de la logistique et du transport des saisonnières jusqu’au point de départ, précise l’agence de presse espagnole EFE.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Data Plus placé en redressement judiciaire

Article suivant

Les ménages se ruent sur le compte sur carnet