Actualité

Rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger : bonheur pour les uns, honneur pour les autres !

Après avoir cristallisé toutes les crispations et les colères depuis le début de la fermeture des frontières marocaines à cause de l’Etat d’urgence sanitaire, l’opération de rapatriement des marocains bloqués à l’étranger vaut, depuis peu, aux autorités nationales, éloges et applaudissements.


Un réel satisfecit qui mérite bien d’être mentionné alors que depuis le 10 juin (date de l’amorce d’un déconfinement un peu chaotique), le gouvernement est sous le feu des critiques pour divers griefs (manque de filets sociaux face au tsunami des licenciements qui s’annonce, procédures administratives aussi brouillonnes que sinueuses mises en place en marge du découpage du Maroc en deux zones, ….). En effet, avec l’accélération du retour à la mère patrie des citoyens marocains qui se sont retrouvés bloqués dans plus d’une vingtaine de pays à travers le monde pour des raisons touristiques, familiales ou administratives, les craintes d’un rapatriement qui aurait pu tourner au cafouillage, voire à la boite de Pandore pour des citoyens éprouvés moralement et physiquement, ont été vites balayées par la rigueur et l’efficience des mesures adoptées par les instances marocaines en charge de l’opération qui a touché, à ce jour, plus de 8.000 personnes.

Lire aussi | Plans d’actions anti-Covid au Maroc : ce que proposent les Régions

Jusqu’ici les 30  vols planifiés du 21 au 27 juin pour rapatrier nos concitoyens bloqués notamment en Espagne, Tunisie, Serbie, France, Italie, Grande-Bretagne, Allemagne et autres contrées, ont démontré que l’appareil administratif et sanitaire au Maroc pouvait produire de très bons résultats pour peu que les plans de campagne soient bien conçus, que les moyens appropriés (surtout organisationnels) déployés, la coordination et la rigueur dans l’exécution soient au rendez-vous. 

Lire aussi | Coronavirus : faut-il s’inquiéter de la multiplication des clusters au Maroc ?

Aussi, entre prise en charge dès l’embarquement par les autorités consulaires , mesures sans faille pendant le vol, organisation irréprochable et dispositif sanitaire aéroportuaire parfait à l’arrivée, choix et services appropriés pour les hôtels où les rapatriés ont été acheminés pour une mise en quarantaine de 9 jours, nombre de marocains ayant bénéficié de ses rapatriements témoignent  de la capacité de leur pays à gérer qualitativement et quantitativement des crises majeures. Et quoi de mieux pour illustrer la grande réussite de cette opération de retour au pays, que l’enchantement  perceptible de nos compatriotes,  dont certains en sont à presque regretter leur séjour ‘’ de confiné au pays’’.  Alors que dire si ce n’est chapeau bas Messieurs !

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Coronavirus : 243 nouveaux cas, 12.533 au total, mardi 30 juin à 18h

Article suivant

Yassin El Maiss, Directeur commercial de Nissan : "Nous avons déployé un dispositif étoffé de sécurité sanitaire pour nos clients et nos collaborateurs"