Société

Rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger : leur retour d’Espagne se poursuit

Bonne nouvelle pour nos ressortissants bloqués à l’étranger, mais également pour leurs familles. Voici qu’une nouvelle vague de retour est en train de s’effectuer en ce lundi 15 juin. Pas moins de quatre rotations ont été programmées entre le Royaume et l’Espagne.


Les opérations de rapatriement des quelque 30 000 Marocains bloqués à l’étranger se poursuivent au compte-goutte. Le 10 juin dernier, plus de 300 d’entre eux ont regagné le Royaume via trois vols de Royal Air Maroc en provenance d’Espagne. Voici qu’un peu plus de 400 de nos compatriotes, toujours en provenance d’Espagne, sont en train de regagner actuellement la mère patrie.

Dans cette optique, Royal Air Maroc a dépêché quatre Boeing 737-800. Faut-il souligner que la compagnie nationale a mis sur pied une série de mesures en matière de protection sanitaire dans les cabines, allant des gestes-barrière, au port du masque obligatoire en passant par l’utilisation de gels hydroalcooliques. Par ailleurs, une centaine de personnes au maximum par vols peuvent être acheminées, et ce, dans le respect de la distanciation sociale. 

Lire aussi | Tourisme : L’ONMT et les CRT peaufinent les derniers détails du plan de relance

Dans le détail, le premier vol au départ de Casablanca, à savoir le AT 3816, s’est effectué ce matin à 9h07 précise et s’est posé Barcelone à 11h48. Dans la foulée, les vols AT 3818 et AT 3820 ont déjà extrait leurs roues du tarmac de l’aéroport de Nouaceur, toujours en direction de Barcelone. La dernière rotation de la journée, le vol AT 3822, s’effectuera également au départ de Casablanca, l’atterrissage de l’aéronef devant se faire à Las Palmas.

Des opérations de retour qui suivront le même protocole sanitaire s’articulant autour de tests de dépistage du coronavirus à l’arrivée des vols dans le Royaume, assorti d’un confinement de neuf jours dans des établissements hôteliers dédiés à cet effet.

Lire aussi | Coronavirus : les citoyens furieux face à un déconfinement qui divise

 
Article précédent

MAP : deux publications en kiosque le 15 juin

Article suivant

Entreprises : BMCI lance les crédits « Damane Relance » et « Relance TPE »