Offshoring

Recapitalisation massive chez la filiale marocaine du leader mondial de la relation client

Après plusieurs années de pertes récurrentes, la Société Anonyme Marocaine d’Assistance Client (SAMAC) restructure son haut de bilan. En effet, la filiale marocaine principale du groupe français Teleperformance vient de procéder à une recapitalisation massive portant sur 57,4 millions de DH. L’opération s’est matérialisée par un coup d’accordéon qui a porté le capital de cette entité créée en 2010 de 5 millions de DH à 62,4 millions de DH avant qu’une réduction ne le ramène à son niveau initial par apurement des déficits antérieurs. Il faut dire que dans le sillage d’une croissance exponentielle du chiffre d’affaires (lequel a triplé en deux ans pour atteindre 120 millions de DH, revenus entièrement à l’export), SAMAC a investi massivement dans l’infrastructure télécoms et informatique de ses sites à travers le Maroc. Un tel effort n’a pas manqué de se traduire par des pertes importantes ayant enfoncé les fonds propres dans le rouge (-52 millions de DH à fin 2015) quand bien même l’excédent brut d’exploitation est revenu au vert (+6 millions de DH en 2015 contre -13,4 millions de DH un an auparavant).


Aussi, dotée des moyens financiers nécessaires, SAMAC qui s’attend à une croissance toujours aussi vigoureuse, devrait faire son entrée dès cette année dans le top 5 des acteurs de la relation client (centre d’appels et out-sourceurs des activités de BPO) qui comprend Webhelp, Arvato, Phone Assistance, Intelcia et Atento.

Rappelons que le Teleperformance est le leader mondial de la gestion omnicanal de l’expérience client externalisée avec 163.000 postes de travail et 217.000 collaborateurs répartis sur 340 centres de contacts dans 74 pays et servant 160 marchés. En 2016, ce groupe coté à la bourse de Paris, a publié un chiffre d’affaires consolidé de 3,65 milliards d’euros (soit près de 40 milliards de DH). Au Maroc, outre SAMAC, Teleperformance est présent à travers TLS Contact Maroc dans l’externalisation de la gestion des demandes de visa pour le compte de plusieurs consulats étrangers.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Elle fait l’actu : Hadeel Ibrahim, nouvelle administratrice indépendante de BMCE Bank

Article suivant

Nouveau Code Général des Impôts : le comité de pilotage se prononcera sur une première mouture dès l’été