Bank AL MaghribChange

Régime de change : La flexibilité dès 2017

Le Maroc est en phase d’introduire un système de taux de change flexible et ce courant la première partie de 2017. C’est ce qu’ a annoncé Wali Bank Al Maghrib ce dimanche à Abou Dhabi en marge d’une réunion du bureau permanent du Conseil des gouverneurs des banques centrale et des institutions monétaires arabes. Selon, Abdellatif Jouahri, la Banque Centrale devrait entamée  une mission technique avec le Fonds monétaire international (FMI) au cours de la seconde moitié de cette année afin d’introduire ce nouveau mouvement de devise. Cependant, Jouahri n’a révélé aucun autre détail sur cette nouvelle configuration du système de change du Dirham marocain. Le FMI, pour sa part, avait déjà identifié « l’introduction d’une plus grande flexibilité des taux de change » comme une étape importante qui tend à augmenter la capacité de l’économie du Maroc pour absorber les chocs ainsi que sa capacité à se diversifier.


Actuellement, le Dirham marocain est principalement liée à l’euro Il y a quelques mois Bank Al Maghrib a réduit la pondération de l’euro dans le panier de devises de 80 de 60 %, tout en augmentant la pondération du dollar américain à environ 40 %.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Conférence sur les opportunités du marché touristique chinois

Article suivant

Ali Fassi Fihri, Directeur général de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE)