Startup

Relance économique : Hseven veut accompagner plus de 70 startups

L’accélérateur de startups à vocation internationale Hseven, a lancé le 27 mai, un appel à projets pour ses programmes d’accompagnement destinés aux startups innovantes et à fort impact. L’objectif est de contribuer à la relance économique post-Covid-19 au Maroc et en Afrique subsaharienne.


On apprend que les différents programmes « Rise-Up », « Re-Start » et « Disrupt », conçus par Hseven, auront pour objectif d’accompagner une vingtaine de startups pour chaque programme, à différentes étapes de leur parcours, allant de l’idéation, à l’incubation jusqu’à l’accélération. Notons que cet appel à candidature intervient dans le contexte de la crise actuelle et met en avant le rôle crucial des startups qui apportent partout dans le monde des solutions attrayantes, concrètes et salvatrices pour les personnes qui sont dans le combat quotidien face au Covid-19 ainsi que les milliards des personnes confinées.

Pour le fondateur de Hseven, Amine Al Hazzaz, il est nécessaire d’identifier de nouvelles startups et de nouveaux entrepreneurs au Maroc et en Afrique subsaharienne pouvant apporter des solutions locales et mieux adaptées à notre nouveau contexte. Il a notamment appelé à tirer profit de cette crise en misant sur les technologies émergentes pour plus de performance et d’innovation, et a passé en revue les secteurs d’avenir sur lesquels le Maroc et l’Afrique doivent se concentrer.

Lire aussi | Le sud-africain PIC prend une participation de 13% dans Aradei Capital


Soulignons que les porteurs de projets opérant dans ces secteurs d’avenir dont l’économie collaborative, les technologies de l’éducation et la fintech seront sélectionnés par Hseven et ce, selon plusieurs critères pour un démarrage de l’accompagnement entre le 15 juillet et le 15 septembre. Dans le cadre du programme d’idéation « Rise-up », qui prendra effet le 1er septembre, les entrepreneurs sélectionnés auront accès à une subvention de 200.000 DH pour démarrer leur aventure entrepreneuriale. De même, ce programme, qui s’étale sur 3 mois, est axé sur sept ateliers de travail et 12 séances de travail avec l’équipe Hseven.

« Re-start », le programme d’incubation qui s’adresse à des entrepreneurs à l’aube du démarrage effectif de leur startup, donne accès à 500.000 DH de prêts d’honneur, ainsi qu’à 1,5 à 15 millions de DH de prêts bancaires sans cautions et sans garanties personnels, et porte sur 15 ateliers de travail et jusqu’à 15 mille euros de crédits technologiques fournis par Amazon, selon le fondateur de Hseven.

Lire aussi |Plan de sauvetage de l’industrie automobile française enfin dévoilé : un grand soulagement pour le Maroc

Le programme « Disrupt » qui s’étale sur 6 mois, est un programme d’accélération des startups déjà en marche dans le besoin de changement d’échelle, propose des financements allant de 250.000 euros jusqu’à 1,5 million d’euros pour une prise de participation minoritaire entre 5% et 7%. Soulignons qu’à travers ces programmes, Hseven ambitionne d’accompagner au moins 70 startups, afin de contribuer à la relance de l’économie et offrir des solutions concrètes et innovantes qui peuvent être adoptées à très grande échelle, au niveau du pays et du contient.

 
Article précédent

Le sud-africain PIC prend une participation dans Aradei Capital

Article suivant

Vrai ou Fake sur la covid-19 au Maroc, mercredi 27 mai