Economie

Relance économique: un plan de substitution de 34 milliards de DH d’importations par la production locale

Afin de renforcer son tissu économique face aux conséquences de la pandémie, le Maroc met en branle un plan de substitution de 34 milliards de DH d’importations par la production locale. Les détails.


Le Chef du gouvernement, Saadeddiine El Otmani, a indiqué, lors de son passage au Parlement le 19 octobre, que l’Exécutif table sur un plan de substitution de 34 milliards de DH d’importations par la production locale. L’objectif de cette initiative est de renforcer le tissu économique national dans ce contexte de crise sanitaire ayant fragilisé la santé économique du pays. Selon Saadeddine El Otmani, le gouvernement veille à donner la priorité au produit local, et ce plan de substitution cible des secteurs clés.

Lire aussi| Usine de PSA au Maroc : Barid Al-Maghrib passe commande de 225 Citroën Ami

« Une part de la production pourrait être destinée à l’export », a-t-il aussi précisé, mettant l’accent sur la création d’une première banque de projets tournée vers les secteurs de textile, de transport, des industries mécaniques, métalliques, plastiques, électriques, électroniques, alimentaires, semi-chimiques et bien d’autres, tout en assurant l’accompagnement nécessaire aux entrepreneurs. « Il est important de faire du Royaume une plateforme industrielle décarbonée, en mobilisant une part des énergies renouvelables afin de répondre aux besoins énergétiques du tissu industriel à moindre coût. Le Projet de loi de finances 2021, soumis au Parlement, apporte une batterie de mesures fiscales, douanières, financières et d’autres visant à relancer l’économie nationale et à promouvoir l’emploi », a assuré le Chef du gouvernement.

Lire aussi| Club Med dévoile trois nouveaux projets touristiques d’envergure dans le Royaume

 
Article précédent

Club Med dévoile trois nouveaux projets touristiques d’envergure dans le Royaume

Article suivant

Le spécialiste chinois du phytosanitaire Rainbow s’implante au Maroc